Violences sexuelles dans le patinage : Gilles Beyer concède des relations « intimes inappropriées » avec Sarah Abitbol

« DECLARATION » Le club des Français volants a mis à l'écart Gilles Beyer après les accusations de Sarah Abitbol

W.P, avec AFP
— 
Patinage artistique, illustration
Patinage artistique, illustration — Sergei Bobylev/TASS/Sipa USA/SIPA

L’ex-entraîneur accusé de viol et d’agressions sexuelles par Sarah Abitbol, Gilles Beyer, a concédé vendredi avoir eu « des relations intimes » et « inappropriées » avec elle, se disant « sincèrement désolé » et lui présentant ses « excuses », tout en évoquant des souvenirs différents, dans une déclaration écrite.

« Je reconnais avoir eu des relations intimes avec elle. Si mes souvenirs sur leurs circonstances exactes diffèrent des siens, j’ai conscience de ce que, compte tenu de mes fonctions et de son âge à l’époque, ces relations étaient en tout état de cause inappropriées », déclare notamment Gilles Beyer, accusé par Sarah Abitbol sur une période qui court de 1990 à 1992, quand elle avait de 15 à 17 ans.

Mis à l'écart par le club des Français volants

Un peu plus tôt dans la journée, le club de patinage des Français volants avait décidé de mettre Gilles Beyer à l’écart après les accusations de viol de l’ancienne patineuse qui raconte son calvaire dans un livre publié jeudi, Un si long silence.

« Le Club des Français volants confirme la mise à l’écart de toute fonction et activité en son sein du Délégué général Gilles Beyer, avec effet immédiat et sans limite de temps. Cette décision résulte des graves accusations portées à l’encontre de ce dernier à travers un grand nombre de médias. »

Le club exprime « toute son émotion »

Champion de France de patinage en 1978, puis directeur des équipes de France et entraîneur national dans les années 80 et 90, Gilles Beyer apparaissait encore jeudi comme « manager et conseiller technique » sur le site Internet du club présidé par son frère, Alain Beyer.

« Le Club tient à exprimer à ses adhérentes et adhérents toute son émotion et s’engage à déployer la plus grande attention et la plus grande énergie pour conserver la confiance que les pratiquantes, pratiquants et leur famille lui accordent depuis de nombreuses années en termes d’accueil et d’encadrement », ajoutent les Français volants, le club de patinage artistique et de hockey sur glace basé à Bercy.