Saint-Etienne - PSG : Feu d'artifice et fumigènes ont embrasé le Chaudron malgré la déroute

FOOTBALL Un incroyable show pyrotechnique est parti du kop nord de Geoffroy-Guichard, à la fin du match entre Stéphanois et Parisiens

A Geoffroy-Guichard, Manuel Pavard

— 

Les ultras stéphanois ont mis le feu au Chaudron face au PSG.
Les ultras stéphanois ont mis le feu au Chaudron face au PSG. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

On jouait les dernières minutes de cet ASSE-PSG lorsque le ciel s’est embrasé au-dessus du Chaudron, ce dimanche soir. Une pluie de feux d’artifice et de fumigènes a alors illuminé le kop nord, subjuguant les 37.000 spectateurs présents à Geoffroy-Guichard, mais pas Kylian Mbappé, auteur de son deuxième but au moment précis de ce 14 juillet en avance. 

Après un premier craquage de fumigènes dans le kop sud ayant brièvement interrompu la partie en début de seconde période, ce sont cette fois les ultras du kop nord, l’Avant-Garde des Magic Fans, qui ont célébré leur 20e anniversaire par cet impressionnant show pyrotechnique.

La crainte de sanctions de la LFP

Si les joueurs stéphanois oscillaient après la rencontre entre un respect admiratif et la crainte de sanctions de la Ligue, Claude Puel, lui, n’a pas caché son inquiétude lors du point presse d’après-match. « J’espère que l’équipe ne sera pas pénalisée, a déclaré le coach des Verts. Elle n’a pas besoin de ça. J’ai déjà vu des feux d’artifice, mais pas dans un match de football. »

La LFP n’est en effet pas connue pour apprécier les fumigènes et a d’ailleurs récemment sévi contre les rivaux lyonnais en fermant partiellement le virage sud du Parc OL pour la venue de Rennes, ce dimanche, suite aux fumis allumés par les Lyon 1950 lors d’OL-Nice en novembre dernier.

Côté parisien, Thomas Meunier est en tout cas allé contre les discours officiels en saluant la « performance » de l’Avant-Garde des Magic Fans. « C’est la première fois que je vois un feu d’artifice, a réagi le latéral du PSG. J’aime ce côté créatif. » Pas sûr malheureusement, pour les ultras stéphanois, que tous le voient de cette façon dans les instances officielles…