Stade Toulousain : « Vive la France et vive la République ! », lance Maks Van Dyk après avoir obtenu son passeport

RUGBY Le pilier du Stade Toulousain Maks Van Dyk, né en Afrique du Sud, a tweeté un message très patriote pour célébrer l’obtention de son passeport français

N.S.

— 

Le pilier du Stade Toulousain Maks Van Dyk montre fièrement le passeport français qu'il vient d'obtenir.
Le pilier du Stade Toulousain Maks Van Dyk montre fièrement le passeport français qu'il vient d'obtenir. — Maks Van Dyk / Twitter

Mission complétée. Après la nationalité française, acquise le 6 septembre, Maks Van Dyk a obtenu son passeport. Le pilier du Stade Toulousain, né en Afrique du Sud voici 27 ans, a posté une photo sur laquelle il brandit le document officiel devant le Capitole, ce mercredi sur son compte Twitter. Avec un commentaire digne de la conclusion d’un discours à l’Elysée : « Vive la République et vive la France ! »

Cette fois-ci, ce n’est pas une mise en scène, comme le 16 juin dernier, lorsque son coéquipier Romain Ntamack avait partagé une photo de Van Dyk sur le même réseau social.

Le première ligne avait alors dû démentir toute naturalisation express, au lendemain de la demande très médiatisée qu’il avait faite à Emmanuel Macron, avant la finale du Top 14 contre Clermont au Stade de France. « Banco, avait alors répondu le chef de l’Etat. On lance la procédure. »

Champion du monde des moins de 20 ans en 2012 avec l’Afrique du Sud, arrivé à Toulouse à l’été 2016, Van Dyk n’a jamais été sélectionné chez les Springboks. Peut-être une chance pour les Bleus, à un poste de pilier droit où le réservoir français n’est pas très fourni.