Stade Rennais: Edouard Mendy, quelle première à Strasbourg !

FOOTBALL Un penalty arrêté, des bonnes sorties et zéro but encaissé… Le gardien rennais a parfaitement étrenné son nouveau maillot

Thibaut Gagnepain

— 

Edouard Mendy a stoppé le penalty tenté par Jonas Martin en première période.
Edouard Mendy a stoppé le penalty tenté par Jonas Martin en première période. — Patrick HERZOG / AFP
  • L'ancien gardien de Reims a été excellent pour sa première titularisation avec le Stade Rennais, dimanche à Strasbourg (2-0).
  • Edouard Mendy a arrêté un penalty, sur un tir de Jonas Martin. Et il a été bon dans toutes ses sorties.
  • « Il a été très inspiré, pas que sur le penalty », apprécie son entraîneur Julien Stéphan. « Il a été très important dans le jeu aérien et a giclé au sol plusieurs fois quand il le fallait. »

Le Stade Rennais peut le remercier. Si le club breton est leader de la Ligue 1 ce dimanche soir, Edouard Mendy n’y est pas pour rien. Le gardien sénégalais a été impérial lors de la victoire à Strasbourg ce dimanche (2-0).

Il est clairement à l’origine du tournant du match. Magneto, Serge ! C’est la 37e minute de jeu à la Meinau. Après avoir longuement consulté la vidéo, l’arbitre désigne le point de penalty. Faute de Morel sur Simakan. Martin se saisit du ballon, le pose, regarde rapidement la cage et frappe. A mi-hauteur à gauche, pile là où le gardien des Rouge et Noir avait anticipé.

« C’est un très grand gardien »

Coup de bol ? Sûrement pas. Certes, ce n’était pas très bien tiré par le capitaine strasbourgeois. Mais Mendy a parfaitement surgi. Lui, le pseudo non-spécialiste des penaltys… Il n’en avait pas stoppé la saison passée avec Reims malgré un très, très gros exercice qui l’avait mené jusqu’à une nomination parmi les meilleurs gardiens de Ligue 1.

Et voilà qu’il commence fort avec son nouveau club, trois semaines seulement après son arrivée en remplacement de Tomas Koubek. « Ce n’est pas une surprise, Edou, je le connais », avoue son partenaire M’Baye Niang. « C’est un très grand gardien, il a beaucoup d’expérience », prolonge l’autre buteur du jour, Clément Grenier. « Il a été très bon, comme Romain (Salin) sur les deux premiers matchs. C’est super d’avoir deux très bons gardiens. »

« Il a été très inspiré, pas que sur le penalty »

Victime d’une fracture d’un doigt de la main gauche pendant la Coupe d'Afrique des Nations, le Sénagalais avait jusque-là laissé sa place à son binôme. Avec des performances comme celle réussie à Strasbourg, cela ne devrait plus trop arriver. Edouard Mendy est parti sur des bases très élevées. De quoi largement rentabiliser les 4 millions d’euros investis par son nouveau club pour le débaucher cet été.

« Il a été très inspiré, pas que sur le penalty », apprécie son entraîneur Julien Stéphan. « Il a été très important dans le jeu aérien et a giclé au sol plusieurs fois quand il le fallait. » Comme sur cette ouverture de Koné pour Mothiba où il devance le Sud Africain. Un exemple parmi d’autres.

« Il a très bien communiqué avec nous, on a très bien communiqué avec lui. On ne peut qu’être satisfait de sa première », conclut le capitaine Damien Da Silva. En un match, Edouard Mendy a convaincu tout son monde.