Un touriste belge menacé de mort après avoir «interviewé» un joueur turc avec...une brosse à vaisselle

FOOTBALL Le canular tourne rapidement très mal pour le jeune touriste

M.D.

— 

Corentin Siamang au milieu des journalistes.
Corentin Siamang au milieu des journalistes. — Capture d'écran SudInfo.be

Encore une histoire belge. La scène se déroule dimanche soir, alors que l’équipe de Turquie, venue disputer un match de qualification à l’Euro 2020 en Islande, est bloquée à l'aéroport de Reykjavik. Le capitaine de la sélection turque se présente aux micros des médias et....à la brosse à vaisselle d'un jeune Belge.

Corentin Siamang, touriste liégeois, se retrouve dans la masse de journalistes et décide de tenter d’interviewer le capitaine turc avec une brosse à vaisselle sortie de ses bagages. Le jeune homme y voit là une plaisanterie, mais pas les fans turcs qui se déchaînent alors contre le jeune homme.

Insultes, accusations de racisme, et même menaces de mort, les comptes de Corentin Siamang sur les réseaux sociaux sont submergés de messages haineux. « J’ai utilisé cette brosse comme micro et ça s’arrête là, c’est tout. Il y en a qui voient du racisme là-dedans. Franchement, je suis quelqu’un d’absolument pas raciste », tient-il à rappeler au média belge RTL.

Malheureusement pour lui, la scène intervient à un moment un peu tendu puisque l’équipe turque est bloquée par la douane islandaise à l’aéroport depuis près de trois heures. Un traitement jugé inacceptable par le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, sur Twitter.

Quant au malheureux touriste belge, il a tenu à présenter ses excuses avec une vidéo postée également sur le réseau social, en compagnie de « deux amis turcs ». « J'étais là par hasard, [...] je me suis dit je vais faire de l'humour et me prendre pour un journaliste et interroger le capitaine de l'équipe turque », explique Corentin Siamang.

Au moins, il aura fait cette blague une fois (et pas deux).