Les immanquables de Roland-Garros: Monfils mate la jeunesse, Djoko déroule toujours, Serena Williams et Osaka dérapent

TENNIS Tout ce qu’il s’est passé ce samedi 1er juin Porte d’Auteuil

Nicolas Stival

— 

Novak Djokovic, qualifié sans problème pour les huitièmes de finale de Roland-Garros.
Novak Djokovic, qualifié sans problème pour les huitièmes de finale de Roland-Garros. — Christophe Ena / AP / Sipa

A Roland-Garros,

Vous avez profité de ce beau samedi pour laver la Twingo ou faire de l’accrobranche ? Ne vous en faites pas, 20 Minutes vous résume cette journée  à Roland-Garros.

Le duel franco-français du jour : Monfils mate Hoang sans souci

On était sûrs qu’un second Français accompagnerait Benoît Paire en huitièmes de finale. Il restait juste à connaître son identité, à l’issue du duel entre Monfils et Hoang. Sans surprise, Gaël l’extraverti a dominé Antoine le timide, en trois petits sets. Place maintenant à Dominic Thiem, finaliste l'an dernier. Ça ne va pas être la même limonade, comme on disait à l’époque de Björn Borg.

La balade du jour : Novak Djokovic trace sa route

Toujours pas un set de perdu, même pas le moindre tie-break de disputé. Djoko ne fait pas de détails. Après le Polonais Hurkacz et le Suisse Laaksonen, c’est l’Italien Caruso qui s’est fait ventiler sur le Chatrier (6-3, 6-3, 6-2). On serait l’Allemand Struff, l’adversaire en huitièmes du Serbe, on commencerait à faire de l’huile.

Les surprises du jour : Ciao Naomi et Serena

Elle a beau être numéro 1 mondiale, Naomi Osaka n’aime pas trop Roland-Garros. Pour la troisième fois en quatre participations, la Japonaise de 20 ans a chuté dès le troisième tour face à la Tchèque Katerina Siniakova, 43e mondiale (6-4, 6-2).

Défaite en deux manches aussi pour Serena Williams, battue par sa compatriote Sofia Kenin (6-2, 7-5). Pour égaler Margaret Court et ses 24 victoires en Grand Chelem, la légende américaine (37 ans) devra encore attendre. Si elle y parvient un jour…

La scène étrange du jour : Del Potro et l’arbitre

Un léger quiproquo, suivi d’un petit « check » en deux temps avec l’arbitre pour lever tout malentendu. Juan Martin Del Potro nous a offert une scène insolite sur le court Simonne-Mathieu. En revanche, l’Argentin n’a rien donné à son adversaire australien Jordan Thompson, balayé en trois manches (6-4, 6-4, 6-0).

La réplique du jour : Gregor Dimitrov n’est plus un bébé

« Baby Federer ». Un surnom infantilisant, pesant et même irritant quand on a 28 ans comme Gregor Dimitrov. Le Bulgare a remis en place bien comme il faut le spectateur du court numéro 1 qui l’a interpellé lors de sa défaite contre Stan Wawrinka. « Est-ce que j’ai l’air d’un bébé selon toi ? », a-t-il lâché du haut de son mètre 91, pour 81 kg.

Le point du jour : Thiem contre Cuevas

Jusqu’au bout, Pablo Cuevas n’aura rien lâché face à Dominic Thiem. La preuve sur cette balle de match : l’Uruguayen défend comme un malade, mais finit par s’avouer vaincu sur un dernier smash de l’Autrichien, numéro 4 mondial. Coucou Gaël !