Liverpool-Barça: «Une honte», «un fiasco»... La presse espagnole torpille les Blaugranas après la débâcle d'Anfield

FOOTBALL Le naufrage catalan a été largement repris par les médias espagnols

W.P, avec AFP

— 

Messi n'a rien pu faire pour empêcher le miracle.
Messi n'a rien pu faire pour empêcher le miracle. — Paul Greenwood/BPI/REX/SIPA

L’arroseur arrosé. Deux ans après avoir lancé la mode de la remontada en giflant le Paris Saint-Germain à domicile en huitièmes de finale de Ligue des champions, le FC Barcelone a été pris à son propre jeu à Anfield mardi, (4-0), six jours après avoir remporté la demi-finale aller 3-0. Pas du goût de la presse catalane, Sport et Mundo Deportivo en tête.

« Le Barça écrit sa page la plus sombre en étant éliminé de la Ligue des champions de manière impardonnable à Anfield », assène Sport, pointant la responsabilité de l’entraîneur Ernesto Valverde. Pour Mundo Deportivo, le naufrage de l’équipe de Valverde est tout simplement une « honte ».

Victoire par procuration de la frange pro-Real de l’Espagne

Les quotidiens madrilènes la jouent forcément moins fataliste. Si As reste sobre avec son « coup de tonnerre à Anfield », Marca ne s’est pas privé d’énumérer les circonstances favorables au FC Barcelone avant le déplacement à Liverpool. « Avec une victoire 3-0 à l’aller… Avec les stars de Liverpool blessées… Avec la Liga déjà en poche… Avec le précédent de Rome… Avec la finale au Wanda Metropolitano (de Madrid). Avec le Real déjà éliminé… Avec le meilleur joueur du monde. »

Car la débâcle du Barça, c’est la victoire par procuration de la frange pro-Real de l’Espagne qui se réjouit de ne pas voir son éternel rival lui succéder au palmarès de la Ligue des champions.