Le RC Vannes s'était imposé 25-9 contre Aurillac, le 12 avril dernier.
Le RC Vannes s'était imposé 25-9 contre Aurillac, le 12 avril dernier. — Michel Renac

RUGBY

Vannes: Le RCV décroche une qualification historique pour les play-offs de Pro D2 et poursuit son rêve de Top 14

Le club breton s’est imposé ce dimanche contre Mont-de-Marsan qu’il retrouvera au premier tour des barrages

  • Le RC Vannes s'est qualifié pour les barrages de Pro D2 en battant Mont-de-Marsan (24-13) ce dimanche, dans son stade de la Rabine.
  • Les Bretons recevront de nouveau le club landais pour le premier tour de play-off, dimanche prochain.
  • Encore en Fédérale 1 il y a trois ans, Vannes peut rêver de devenir le premier club breton à accéder au Top 14.

Semaine après semaine, cette équipe continue d’écrire l’histoire du rugby breton. Le Rugby Club de Vannes a décroché une qualification historique pour les barrages de Pro D2, ce dimanche, en dominant Mont-de-Marsan (24-13) à l’occasion de la 30e et dernière journée.

Dans un stade de la Rabine en ébullition et à guichets fermés, les Bretons ont fait la différence grâce à trois essais de Holder (4e), Le Bail (6e) et Burgaud (55e) et à la botte d’Hilsenbeck. Auteur d’une entame canon avec deux essais d’entrée de jeu, le club morbihannais – qui a fait la course en tête tout au long de la partie – a ensuite vu le Stade Montois revenir dans la course, avant de creuser l’écart peu avant l’heure de jeu.

Trois ans après sa première montée en Pro D2

Grâce à cette septième victoire sur les huit dernières rencontres, Vannes termine à la 4e place et aura l’avantage de recevoir, dimanche prochain, pour le premier tour des play-offs. Un match décisif qui se disputera face à… Mont-de-Marsan. Malgré leur défaite, les Landais finissent en effet 5es et retrouveront leur bourreau du jour pour une revanche. Le vainqueur de ce duel affrontera en demi-finale Brive, directement qualifié, le week-end suivant.

Trois ans seulement après sa montée de Fédérale 1 et sa première accession au professionnalisme, le RCV a donc franchi une nouvelle étape cette saison. Le résultat d’une politique cohérente et ambitieuse menée depuis plusieurs années. Le stade de la Rabine « approche les 8.000 personnes de moyenne avec un taux de remplissage à plus de 90 % », a ainsi indiqué le président Olivier Cloarec à l’AFP, mettant également en avant le budget de huit millions d’euros et les 330 partenaires du club breton. Une nouvelle tribune doit en outre être inaugurée en début de saison prochaine, augmentant la capacité du stade à 9.600 places.

Un rêve, devenir le premier club breton à accéder au Top 14

Pour passer un cap sportivement, le staff du coach Jean-Noël Spitzer est allé chercher des joueurs expérimentés à l’instar du troisième ligne Hugh Chalmers, dix saisons à Bordeaux-Bègles, ou du deuxième ligne international irlandais Dan Tuohy. Vannes a aussi passé une convention de partenariat avec le Racing 92 qui lui permet d’obtenir sous forme de prêts des joueurs en manque de temps de jeu, comme l’ailier Kevin Bly, le centre Albert Vulivuli ou encore le pilier Hassane Kolingar.

Si le président Cloarec affirme pour l’instant « ne pas penser » à une éventuelle montée, difficile de ne pas songer au fol espoir que peut caresser le RC Vannes : celui de devenir le premier club breton à accéder au Top 14. Un rêve loin d’être exaucé mais qui n’a jamais été aussi proche.