XV de France: Au Stade Toulousain, on est plutôt serein avant le probable départ de William Servat

RUGBY William Servat, en partance pour le XV de France, devrait quitter l’encadrement du Stade Toulousain, ainsi que Jean Bouilhou

Nicolas Stival

— 

William Servat, l'entraîneur des avants du Stade Toulousain, le 2 décembre 2018 au stade Ernest-Wallon.
William Servat, l'entraîneur des avants du Stade Toulousain, le 2 décembre 2018 au stade Ernest-Wallon. — R. Gabalda / AFP
  • William Servat devrait rejoindre le XV de France à l’issue de la prochaine Coupe du monde, alors que Jean Bouihou est en partance pour Montauban, en Pro D2.
  • Le départ de deux des six entraîneurs du Stade Toulousain, avec Mola, Sonnes, Poitrenaud et Thuéry, ne semble pas perturber le vestiaire du leader du Top 14.

Déjà qualifié pour les demi-finales du Top 14, le Stade Toulousain va profiter de ses trois derniers matchs de phase régulière (contre Pau, Bordeaux et Perpignan) pour préparer l’échéance du 8 ou 9 juin, à Bordeaux. Dans une sérénité que le très probable départ de William Servat ne semble pas affecter.

Sauf chute de météorite, l’actuel responsable des avants Rouge et Noir (41 ans), en poste depuis 2012, va rejoindre le XV de France après la Coupe du monde au Japon. Il doit intégrer l’équipe des Avengers montée autour de Fabien « Tony Stark » Galthié, afin de conduire les Bleus vers la victoire lors du Mondial 2023, à domicile.

Régis Sonnes ce jeudi, pas plus perturbé que ça par le probable départ de William Servat.
Régis Sonnes ce jeudi, pas plus perturbé que ça par le probable départ de William Servat. - N. Stival / 20 Minutes

« Est-ce que c’est perturbant ? Pas plus que ça, rétorque l’entraîneur Régis Sonnes, de son ton toujours placide. Rien n’est officiel pour l’instant, même si a priori, c’est pas mal avancé. On essaie d’anticiper sur des scénarios. On verra le moment venu. »

Outre Servat, Jean Bouilhou, responsable de la touche stadiste, doit partir pour Montauban, en Pro D2. Mais promis, le vestiaire ne se soucie pas de tous ces chamboulements à venir, assure Guillaume Marchand. « On n’en parle pas trop car rien n’est fait », certifie le jeune talonneur de 20 ans.

Lacombe pour remplacer Servat ?

Du haut de ses 32 ans, Maxime Médard en a vu d’autres. « Cela fait partie du rugby pro, lance l’arrière-ailier international. Il y a des joueurs, des présidents, des coachs qui partent. Il y a aussi eu des rumeurs sur l’arrivée d’autres coachs. Nous, nous préparons la fin de saison. » Selon RMC Sport, Virgile Lacombe pourrait en effet succéder à Servat. L’ancien talonneur toulousain, aujourd’hui à Lyon, arrêtera sa carrière de joueur cet été.