Lille-PSG: Les Parisiens remontés contre l'arbitrage et Luis Campos

FOOTBALL Dans une scène filmée dans le couloir des vestiaires dimanche soir à Lille (5-1), on voit la colère du PSG contre l’arbitrage

Francois Launay

— 

L'arbitrage de Benoît Bastien n'a pas plu aux Parisiens
L'arbitrage de Benoît Bastien n'a pas plu aux Parisiens — Michel Spingler/AP/SIPA

C’est une scène captée par les caméras de Canal+ qui dit tout de la frustration du PSG dimanche soir à Lille (5-1). Captée à la mi-temps, alors que le score n’est que de 1-1, on voit les joueurs parisiens rejoindre leur vestiaire en colère. Tous en veulent à l’arbitre Benoît Bastien coupable, selon eux, d’avoir expulsé à tort Juan Bernat (36e).

Les Parisiens remontés contre l’arbitrage

« C’est le même arbitre que contre Guingamp (élimination en quarts de finale de la coupe de la Ligue) et les trois penalties (sifflés) contre nous », se plaint Thomas Tuchel à son président Nasser Al-Khelaïfi. « Il nous prend la coupe de la Ligue cet arbitre, il nous prend des joueurs, il nous prend tout », marmonne Kylian Mbappé. « Pourquoi on a la VAR si tu ne regardes pas », s’énerve même Julian Draxler, calmé par Alphonse Areola. Nasser Al-Khelaïfi y va aussi de son couplet en lâchant « Il faut monter le niveau du football français ».

Tensions entre Luis Campos et Nasser Al-Khelaïfi

C’est à ce moment-là qu’on entend Luis Campos, le recruteur lillois, lancer hors caméra. « Ici on est à Lille, pas à Paris ». Une façon de dire que le PSG ne peut pas tout se permettre. Cette remarque n’est pas passée auprès du président parisien qui s’est vivement expliqué en tribunes avec Campos sous les yeux d’une certaine Martine Aubry. La maire de Lille, installée entre les deux dirigeants, a pu assister au spectacle.