Bayern Munich: Kovac confirme la baston entre Coman et Lewandowski, pas de sanction pour les pugilistes

FOOTBALL Le quotidien allemand «Bild» avait révélé l'affaire, jeudi

W.P, avec AFP

— 

Le coup de la claque sur la nuque
Le coup de la claque sur la nuque — Christof STACHE / AFP

Curieuse ambiance au sein de l’effectif du Bayern Munich​. On aurait pu croire que le fait d’avoir poutré le Borussia Dortmund 5-0 lors du Klassiker installerait une ambiance «  sud-américaine », pour reprendre une expression chère à Ousmane Dembélé. Mais pas du tout. A la place, Kingsley Coman et Robert Lewandowski ont choisi de se coller des pains dans la figure. La rumeur d’une baston, lancée par Bild la veille, a été confirmée vendredi par l’entraîneur bavarois, Niko Kovac.

« Nous en avons parlé à trois après l’entraînement », a déclaré Kovac devant la presse, « les deux joueurs se sont excusés, ils sont vraiment désolés. Il n’y aura pas de sanction financière. L’incident est classé ». Interrogé sur les motifs de cette bagarre, le coach bavarois est resté évasif : « L’entraînement, l’émotion, a-t-il dit. On peut voir les choses de façon positive : nous sommes vivants ! ». Ouais enfin, être vivant sans cocard, c’est pas mal comme expérience de vie non plus. On la conseille à Kingsley et Robert.