Allemagne: Le Bayern répond (durement) à Low après la la mise à la retraite internationale de Muller, Hummels, et Boateng

FOOTBALL Le sélectionneur allemand a annoncé mercredi qu’il ne comptait plus sur Boateng, Hummels, et Muller

J.L.

— 

Mats Hummels
Mats Hummels — O.Behrendt/SIPA

On s’étonnait de ne pas la voir venir, mais elle a fini par arriver. Une mise au point précise et respectueuse. 24h après que Joachim Low a annoncé publiquement qu’il ne comptait plus faire appel à Jérôme Boateng, Mats Hummels, et Thomas Muller, champions du monde en 2014 au Brésil.

« Nous n’avons pas pour habitude de nous immiscer dans la sélection de l’équipe nationale, qui est de la seule responsabilité de Joachim Low, démarre le club allemand dans son communiqué, avant de monter en puissance tranquillement. Cependant, nous estimons que le timing et les circonstances de cette annonce sont discutables. Le dernier match de l’Allemagne date du mois novembre, et le fait d’annoncer cette décision à quelques jours de deux matchs très importants pour le Bayern en championnat et en Ligue des champions, nous irrite fortement. Thomas, Mats, et Jérôme ont connu une grande décennie de succès avec le Bayern ainsi qu’en équipe nationale, et nous avons le plus grand respect pour leurs mérites sportifs ».

Pan sur le bec, comme dirait le Canard. Une institution qui défend ses joueurs sobrement, pour rappeler leurs services rendus à la nation. Cela ne devrait pas émouvoir Low, qui a décidé de partir sur un nouveau cycle avec une équipe plus jeune.