FFF: Noël Le Graët envisage d'arrêter en 2020 par «sagesse» mais ne connaît pas son successeur

FOOTBALL Noël Le Graët a eu des soucis de santé avant la Coupe du monde 2018

W.P, avec AFP

— 

Noël Le Graet
Noël Le Graet — FRANCK FIFE / AFP

Noël Le Graët va-t-il quitter son poste de boss de la Fédération française de football ? Dans l’immédiat, non. Mais l’intéressé envisage de laisser son fauteuil en 2020, sans être catégorique.

« Mon mandat court jusqu’en 2020. La sagesse voudrait que j’arrête. J’ai déjà dit ça il y a quatre ans, je ne dis pas toujours la vérité (sourire). Mais vous savez, j’ai été un peu mal fichu ces derniers temps [une leucémie lymphoïde avant le Mondial 2018], la sagesse serait qu’il y ait quelqu’un qui prenne la suite ».

DD trop jeune pour la fédé

Difficile de savoir qui pourrait lui succéder. Le nom de Jean-Michel Aulas circule, mais Le Graët affirme ne pas en savoir plus que nous. « Je ne sais pas. Je n’ai pas de favoris. Je discute avec des amis, mais je ne suis pas encore là-dedans. »

Le seul à qui il donnerait sa place les yeux fermés s’appelle Didier Deschamps. Mais le patron de la fédé à d’autres projets pour son sélectionneur. A commencer par une prolongation jusqu’en 2022. « Quand on est qualifié, je donne toujours deux ans de plus. Ça donne une sécurité pendant le championnat d’Europe. »

Pour diriger la FFF, il estime que c’est trop tôt pour DD. « Je sais qu’il ferait un bon président de fédé, j’en suis sûr parce qu’il connaît bien les partenaires. Il sait y faire et bien sûr, il connaît le foot. Mais il est trop jeune. Et moi trop vieux. C’est con ! ». Il faudra bien trouver un intérim entre les deux.