Reims- FC Nantes: Vahid «agacé» après un nouveau revers (1-0)... C'était le FC Néant non?

FOOTBALL Ce dimanche, le FC Nantes a perdu (1-0) contre Reims (5e de L1) au terme d'une prestation offensive lamentable

D.P. avec AFP

— 

Nouvelle défaite pour les Canaris.
Nouvelle défaite pour les Canaris. — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
  • Les Canaris ont concédé ce dimanche leur sixième défaite 1-0 de la saison à Reims.
  • Offensivement, le FC Nantes n'a quasiment rien montré du tout.

C’est un peu le tarif maison. Pour la sixième fois lors de la saison, les Canaris se sont inclinés à Reims sur le score de 1-0 ce dimanche. Un exploit individuel du Rémois Oudin à la 59e a suffi à déstabiliser une formation nantaise jusque-là solide défensivement, mais totalement atone sur le plan offensif. La fin de saison va être longue en championnat pour un FCN, 15e avec 9 points d’avance sur Guingamp, barragiste.

Offensivement, il ne s’est (quasiment) rien passé…

On va prendre notre temps pour la raconter car ce fut la seule. A la 35e minute, un corner de Boschilia est dégagé de manière approximative par la défense rémoise, Girotto (expulsé à la 89e) donne à Boschilia qui transmet à Lima. Le Brésilien centre en première intention pour Pallois qui reprend en demi-volée. Le ballon frôle le poteau gauche de Mendy, le portier rémois. Voilà, c’est tout. Une vulgaire occasion. Et qui plus est par un défenseur central. Nantes a touché le fond sur le plan offensif dimanche contre une équipe de Reims, séduisante par moments, mais pas non plus irrésistible comme sa série en cours peut le laisser penser (invaincu depuis 13 matchs de L1 en comptant le succès contre Nantes).

Coach Vahid «agacé» par ce nouveau 1-0

Après l’ouverture du score sur un coup de canon (et de génie) du Rémois Oudin 59e) sur lequel Dupé (qui remplaçait Tatarusanu blessé) ne pouvait absolument rien, les Canaris n’ont jamais soufflé le vent de la révolte. Jamais. C’était sans trop leur demander. « On a plus d’occasions que Reims, a osé néanmoins Vahid Halilhdzic, qui a dû oublier la première situation très chaude sur le but nantais dès la 2e minute et le tir trop croisé de Dia (38e). Ils ont eu une occasion, ils ont mis un but, un superbe but. Pour gagner, il faut marquer et on aurait pu faire beaucoup mieux dans la maîtrise et le jeu vers l’avant. Je suis agacé parce que ça fait six fois qu’on perd 1-0, c’est un peu trop. »

Les supporters nantais finalement interdits de déplacement

Pour eux, la « mauvaise » nouvelle est tombée vendredi soir. Un arrêté ministériel a interdit aux fans nantais de se déplacer à Reims alors que plus de 400 supporters des Canaris étaient attendus et avaient engagé des frais… La Brigade Loire, qui avait prévu de fêter ses 20 ans en Champagne-Ardenne, est allée le faire du côté d’Angers samedi soir. Vers la 10e minute de jeu de la rencontre Angers-Amiens, des fusées éclairantes ont été projetées sur la pelouse, dans un coin du stade Raymond-Kopa, obligeant l’arbitre à interrompre la partie quelques minutes. Dimanche, des supporters rémois ont soutenu leurs homologues nantais en affichant une banderole : « Les hommes naissent libres et égaux en droits sauf les Ultras. »

A l’issue de la défaite, les Canaris se sont rassemblés devant le parcage vide pour rendre hommage à leurs fans privés de déplacement. « Leur plus belle action du match », ont ironisé certains supporters. L’entraîneur nantais a commenté l’interdiction de voyage des fans nantais : « Je ne comprends pas qu’on ait interdit les supporters [nantais] de déplacement au dernier moment. Il y a beaucoup de choses qui sont frustrantes ces derniers mois. Les supporters ont par exemple été sanctionnés [uniquement le club, en fait] pour avoir rendu hommage à Emiliano [Sala]. C’est incroyable… J’ai l’impression qu’on s’acharne sur le club et les supporters. »