NBA: «Je vais vous défoncer, toi et ta femme», Russell Westbrook craque complètement à Utah

NBA L'ambiance était électrique à Salt Lake City

G.B.

— 

Russel Westbrook.
Russel Westbrook. — Garrett Ellwood / NBAE / Getty Images / AFP

Entre Russell Westbrook et les supporters d’Utah, les choses ont souvent été compliquées. Et cela ne s’est pas arrangé, dans la nuit du 11 au 12 mars, lors du match entre Utah et Oklahoma City. Dans une vidéo publiée sur Twitter, par un journaliste, on peut voir Westbrook s’en prendre à un supporter du Jazz.

« Je le jure devant Dieu. Je vais te défoncer. Toi et ta femme. Je vais vous défoncer. Je te le promets. Sur tout ce que j’aime. »

Interrogé à l’issue de la rencontre (remportée par OKC, 98-89), Westbrook a expliqué que ces mots étaient en réponse à des provocations de la part des deux supporters d’Utah.

« Les joueurs ne sont pas protégés »

« Un homme dans les tribunes m’a dit de me mettre à genoux comme j’en ai l’habitude. Pour moi, c’est irrespectueux, il y a un côté racial là-dedans. C’est inapproprié et les joueurs ne sont pas protégés. Il y a des gens qui viennent pour dire des choses méchantes et irrespectueuses à propos de moi et de ma famille, et ce, depuis des années. J’ai toujours bien réagi. Je n’ai jamais attaqué qui que ce soit. Je n’ai jamais eu de problèmes. »

Le supporter en question assure avoir dit ceci à Westbrook parce que le meneur d’Oklahoma, qui était alors sur le banc, envenimait les choses sur le parquet après une altercation entre deux joueurs. Il explique lui avoir juste dit de se rasseoir et de mettre de la glace sur ses genoux, avant de le chambrer. Le ton est ensuite très vite monté entre les deux hommes.

« Il peut me menacer autant qu’il veut. C’est moi qui lui parlais. Mais, ne menace pas une femme. Elle n’a rien dit », a rétorqué le fan.

Un précédent

Westbrook est d’ailleurs revenu sur ce passage : « Je n’ai jamais levé la main sur une femme. Je ne le ferai jamais. Mais il a dit quelque chose et elle l’a répété ensuite. C’est comme ça que tout a commencé. »

Une version confirmée par le coéquipier de Russell Westbrook, Raymond Felton, qui se demande pourquoi personne ne tente de protéger les joueurs de ce genre d’altercations.

CBS rappelle que lors des playoffs la saison dernière, Westbrook avait tenté de balancer le téléphone d’un supporter d’Utah, après son élimination au premier tour.

« Je ne m’en prends pas à eux, ils s’en prennent à moi, se justifiait-il alors. A Utah, beaucoup de supporters sont irrespectueux, disent des choses vulgaires. Ils parlent de votre famille, de vos enfants. J’en ai marre de jouer et de laisser ces supporters dire ce qu’ils veulent. »

Utah et Oklahoma City ne se retrouveront plus en saison régulière, cette année. Ils pourraient cependant s’affronter dès le premier tour des playoffs.