PSG: «Ce n'est pas possible d'être plus triste que nous», Thomas Tuchel au fond du panier

FOOTBALL La dépression guette le PSG

20 Minutes avec AFP

— 

Thomas Tuchel
Thomas Tuchel — FRANCK FIFE / AFP

Les supporters du Paris SG sont « tristes, en colère », mais « ce n'est pas possible d'être plus triste ou plus mal que nous », a commenté lundi l'entraîneur Thomas Tuchel, cinq jours après l'élimination en Ligue des champions.

« Nos supporters "ultras" se sentent mal, ils sont tristes, en colère, et tout le monde doit comprendre ça », a d'abord répondu le technicien allemand, questionné sur l'hostilité affichée par le Collectif ultras Paris (CUP), le plus important des groupes de supporters parisiens.

« Mais ce n'est pas possible d'être plus triste ou plus mal que nous, ce n'est simplement pas possible », a-t-il poursuivi, en parlant des joueurs, de l'encadrement technique et des dirigeants.

« Le meilleur remède est de jouer encore »

Les Parisiens se sont entraînés dimanche lors d'une séance délocalisée au Parc des princes, loin des caméras mais en présence de supporters « ultras » qui ont craqué des fumigènes, hué et insultés les joueurs, quatre jours après l'élimination en huitième de finale de la Ligue des champions contre Manchester United.

« Nous sommes venus uniquement pour faire part de notre mécontentement suite au match lamentable de nos joueurs mercredi », a ensuite affirmé le CUP dans un communiqué.

En signe de protestation, le groupe ultra va boycotter le déplacement à Dijon mardi en Ligue 1, comme l'a annoncé Europe 1.

« Le meilleur remède est de jouer encore », a assuré l'entraîneur du PSG, qui recevra dimanche son rival marseillais en championnat. «Nous avons l'occasion de montrer qu'on peut réagir comme des champions, c'est le défi », a affirmé Tuchel.