«Je n'aime pas les mercenaires»… Salvini est très heureux du départ d'Higuain du Milan AC

FOOTBALL Le ministre de l'Intérieur italien est un grand supporter du club lombard…

A.H. avec AFP

— 

Non, Salvini ne parlait pas du surpoids d'Higuain.
Non, Salvini ne parlait pas du surpoids d'Higuain. — CIAMBELLI/SIPA

Six petits mois et puis s’en va. Gonzalo Higuain, c’est pas Andriy Shevchenko, c’est pas Filippo Inzaghi. Après avoir fait les beaux jours de Naples et la Juve, l’Argentin, qui avait servi de vulgaire monnaie d’échange à la Juve pour récupérer Bonucci, ne s’est pas imposé au Milan AC et s’est envolé pour Chelsea, lors du mercato d’hiver. Grand supporter des Rossoneri, le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini s’est en tout cas réjoui du départ de « Pipita », dans une interview à la radio RTL 102.5.

Je suis content que Higuain soit parti et j’espère qu’on ne le reverra plus jamais à Milan parce que vraiment, il s’est comporté de manière indigne. »

Vous en voulez une deuxième couche : « Je n’aime pas les mercenaires », a ajouté patron de l’extrême droite italienne, avant d’estimer que sans Higuain, l'AC Milan était « devenu extrêmement compétitif ».

Matteo Salvini s’en était déjà pris à Higuain après un carton rouge reçu par l’Argentin face à la Juventus en novembre. « C’est un comportement honteux, indigne. J’espère qu’il sera lourdement sanctionné », avait-il jugé.