Toulouse: Surprise! L'Ethiopien Bechere brise le monopole kényan et remporte le marathon

ATHLETISME L’Ethiopien Tura Kumbi Bechere s’est imposé ce dimanche sur le Marathon international de Toulouse Métropole. Il aura fallu attendre la douzième édition de l’épreuve pour voir un non-Kényan l’emporter…

Nicolas Stival

— 

L'Ethiopien Tura Kumbi Bechere, vainqueur de la douzième édition du Marathon international de Toulouse Métropole, le 21 octobre 2018.
L'Ethiopien Tura Kumbi Bechere, vainqueur de la douzième édition du Marathon international de Toulouse Métropole, le 21 octobre 2018. — N. Stival / 20 Minutes

A quelques hectomètres près, la tradition était respectée au Marathon international de Toulouse Métropole, en ce dimanche gris et humide. Mais grâce à un superbe finish, l’Ethiopien Tura Kumbi Bechere a créé la sensation en brisant le monopole des Kényans, vainqueurs des onze premières éditions.

Arrivé en France en 2012, le sociétaire de l'US Métro, domicilié aux Ulis (Essonne), n’a oublié personne lors de son discours. « Merci beaucoup les journalistes », a-t-il même glissé en français. Pas la phrase la plus fréquente, ces temps-ci.

Le chrono de l’athlète de 39 ans (2 h 23 min 6 s) ne restera pas dans les annales de la course toulousaine, loin du record établi par Benjamin Bitok en 2013 (2 h 10 min 54 s). Ses derniers hectomètres, disputés devant une foule compacte, davantage : Bechere a déposé le Kenyan Felix Kerui (2 h 24 min 21 s), à bout de forces après avoir fait l’essentiel de la course en tête.

L’Ethiopie a réalisé un doublé puisque Negusa Chaltu (25 ans) l’a emporté chez les femmes, en 2 h 43 min 19 s. En handisport, le Français Julien Casoli (36 ans) s’est imposé pour la quatrième fois sur le marathon toulousain.