Premier League: Manchester United se fait fesser à la maison, Mourinho finit par craquer

FOOTBALL Ça se complique vraiment pour José là...

N.C.

— 

José Mourinho abattu lors de Manchester United-Tottenham (0-3), le 27 août 2018.
José Mourinho abattu lors de Manchester United-Tottenham (0-3), le 27 août 2018. — Paul Currie/BPI/REX/Shutterstock/SIPA

Jamais José Mourinho n’avait subi une telle claque à domicile dans sa carrière d’entraîneur. Manchester United s’est lourdement incliné face à Tottenham, lundi soir, lors de la 3e journée de Premier League (0-3). Avec seulement trois points en trois matchs et alors que l'été a été tendu entre le coach portugais et le président Ed Woodward, MU traverse sa plus grave crise depuis l’arrivée du Mou, à l’été 2016.

Les Mancuniens ont laissé filer la partie en seulement cinq minutes, en tout début de seconde période, en concédant pas moins de quatre occasions de but, dont deux concrétisées par Harry Kane (50e) et Lucas Moura (52e). Le Brésilien a définitivement plié l’affaire en fin de match (84e). Dans chaque cas, des errements défensifs de Phil Jones, Ander Herrera puis Chris Smalling ont coûté cher.

« Trois, comme trois buts, mais trois comme trois titres en Premier League »

Saoulé de questions en conférence de presse après la rencontre, le Portugais, a d’abord analysé les choses calmement. « Nous avons perdu le match parce que nous avons concédé un but sur le premier corner contre nous du match. Ils ont eu un corner, ils ont marqué, a-t-il estimé. Et à cause de ce but, vous voulez transformer l’histoire de ce match. »

Et puis, à force d’être relancé, il a fini par s’énerver. « Trois, comme trois buts, oui. Mais trois comme trois titres en Premier League, et c’est plus que les dix-neuf autres managers réunis. Vous devez respecter ça ! », a-t-il lâché, avant de se lever et de quitter la salle.