Girondins de Bordeaux: Pour Pedro, le club attend (inlassablement) un signe de Fluminense

FOOTBALL La deadline fixée par le club bordelais prendra fin ce lundi soir…

Clément Carpentier

— 

Pedro va-t-il rejoindre les Girondins de Bordeaux ?
Pedro va-t-il rejoindre les Girondins de Bordeaux ? — Mauro Pimentel / AFP
  • Les Girondins tentent un coup de poker sur le dossier Pedro.
  • Pour l’instant, Fluminense ne donne toujours pas de prix au club pour son attaquant.
  • De son côté, GACP ne veut pas faire de folie pour le Brésilien.

C’est le serpent de mer de l’été pour les Girondins de Bordeaux. Pedro, l’attaquant de Fluminense, rejoindra-t-il la Gironde ? Pour l’instant, c’est non. Et surtout, ce « non » pourrait presque devenir définitif ce lundi soir.

Un coup de pression salutaire ?

En effet, les dirigeants bordelais en ont marre d’attendre et surtout, ils doivent faire avec une situation sportive de plus en plus tendue. Ils ont donc fixé une deadline à leurs homologues brésiliens pour leur mettre la pression selon nos informations. Si d’ici ce lundi soir, Fluminense ne donne pas un signe positif aux Girondins de Bordeaux, le club décidera d’activer son plan B.

Pour l’instant, le club brésilien, en difficulté financière, n’a pas bougé une oreille. Il faut dire qu’il n’est pas vraiment vendeur. Il espère voir son joueur prendre de la valeur au fil des matchs, qui ce soit en club ou avec la Seleção. Et surtout, il refuse de donner un prix à Bordeaux. Forcément, dans ces conditions, c’est compliqué pour négocier.

Les Américains jugent cette piste « trop coûteuse »

Une chose est sûre, il y a toujours aucun accord entre les deux clubs. Les agents de Pedro rencontrent très régulièrement les dirigeants de Fluminense pour essayer d’infléchir leur position. Mais le joueur ne veut pas non plus aller au clash avec son club.

Autre problématique à prendre en compte, la position de GACP. Le fonds d’investissement, qui doit racheter les Girondins dans quelques semaines, ne veut pas faire de folie. Il juge cette piste « trop coûteuse » aujourd’hui. A l’instant T, l’optimisme n’est donc pas de rigueur au club. Mais bon, tout peut très vite changer notamment si Fluminense le décide…

>> A lire aussi : TFC-Bordeaux: Promis, «ce n’est pas du tout la crise» aux Girondins selon Benoît Costil

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: Après son coup de gueule, Gustavo Poyet mis à pied une semaine

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: «C'est une honte ce qu'a fait le club!», Poyet menace de partir