Mercato Real: «J'imaginais pas que ce jour viendrait»... Les émouvants adieux de Marcelo à Cristiano Ronaldo

FOOTBALL Marcelo est assez triste à l'idée de ne plus jouer avec Cristiano Ronaldo...

W.P.

— 

Cristiano Ronaldo et Marcelo faisaient la paire au Real
Cristiano Ronaldo et Marcelo faisaient la paire au Real — Hassan Ammar/AP/SIPA

Ensemble ils ont remporté beaucoup de titres, fait pleurer bien des défenses avec le maillot du Real Madrid et marrer leur monde avec leurs private jokes hors du terrain. Mais c’est fini. Marcelo et Cristiano Ronaldo ne joueront plus ensemble au Santiago Bernabeu. Le Portugais vient d’être transféré à la Juventus Turin et le Brésilien lui a fait d’émouvants adieux sur les réseaux.

Quem diria hein Cris!!! É mano chegou a hora de dizer até logo... Te juro q nao imaginava que esse dia chegaria! Mas nada nessa vida é pra sempre, espero q vc seja muito feliz na sua nova caminhada. Foram quase 10 anos do teu lado, 10 anos de alegria, bom futebol, vitorias, derrotas e momentos maravilhosos! Aprendi muito com vc, sua dedicação é a coisa mais bizarra q eu vi em um atleta. Tudo de bom pra vc e sua linda familia! Vou sentir saudades das nossas resenhas antes dos jogos quando vc acertava o resultados e antes das finais nos tranquilizava com tua experiência e o carinho com os mais jovens! Tenho orgulho de ter jogado contigo nao por que VOCE SEJA O MAIOR JOGADOR DA P#RR% TODA e sim pela pessoa q você é!!! quando eu parar de jogar vou sentar no bar tomar uma cerveja e vou contar vaaarias historias e mostrar todas as nossas fotos 😂 Ja ja tamo junto de novo 😉❤️ #M12 🙌🏾

A post shared by Marcelo Vieira Jr. (@marcelotwelve) on

« Qui l’aurait dit hein Cris ? Mon frère l’heure est venue de te dire à plus tard. Je te jure que jamais je n’imaginais que ce jour arriverait. Mais rien dans la vie n’est définitif, j’espère que tu seras très heureux dans cette nouvelle étape. Ça a été presque dix ans à tes côtés, dix années de joie, de bon football, de victoires, de défaites et de moments merveilleux. J’ai beaucoup appris de ton dévouement. […] Je suis fier d’avoir joué avec toi pas parce que TU ES LE MEILLEUR JOUEUR mais pour la personne que tu es. Quand j’arrêterai de jouer, je me poserai dans un bar, prendrai une bière, raconterai quelques histoires et montrerai nos photos », a écrit Marcelo.

Du coup, nous on part chercher un paquet de mouchoirs. Les larmes coulent à flots.