Le Milan AC respire mieux… Un fonds américain prend le contrôle du club et injecte 50 millions d'euros

FOOTBALL Les investisseurs chinois vont lâcher les commandes…

A.H. avec AFP

— 

Les investisseurs chinois n'ont pas honoré leurs promesses.
Les investisseurs chinois n'ont pas honoré leurs promesses. — MIGUEL MEDINA / AFP

Comment ça, il se passe autre chose sur la planète foot ? Tout ne tourne pas autour de la demi-finale de Coupe du monde remportée par les Bleus face à la Belgique, mardi soir ? Et bien non, pas tout. L’Italie, qui ne participe pas à ce Mondial, a décidé d’exister un peu aux yeux du monde du ballon rond. Après la signature grandiose de Cristiano Ronaldo à la Juventus, c’est au tour du Milan AC de faire parler de lui.

Le fonds américain Elliott a annoncé contrôler désormais du club lombard et prévoit l’injection de 50 millions d’euros pour « stabiliser les finances » des Rossoneri. Elliott prend le contrôle du club car l’investisseur chinois Li Yonghong n’a pas honoré une dette arrivée à échéance. Li Yonghong avait jusqu’au vendredi 6 juillet pour payer 32 millions d’euros au fonds américain qui les lui avait prêtés pour le rachat du club.

Dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi, Elliott annonce qu’avec cette prise de contrôle s’ouvre un « nouveau chapitre pour le Milan AC ». « La vision d’Elliott pour le Milan AC est simple : créer de la stabilité financière et établir un management solide, réaliser un succès à long terme pour le Milan AC en se concentrant sur les fondamentaux et s’assurer que le club est bien capitalisé et mener un modèle opérationnel durable qui respecte les régulations de fair-play financier de l’UEFA ». Pour violation aux règles du fair-play financier, le Milan AC a été exclu de la Ligue Europa la saison prochaine.