Wimbledon: Monfils et Mannarino, c'est la France qui gagne… enfin, pour l'instant

TENNIS Les deux Français se sont qualifiés pour le troisième tour…

A.H.

— 

Monfils a éliminé Lorenzi mercredi
Monfils a éliminé Lorenzi mercredi — Javier Garcia/BPI/Shutt/SIPA

Pouille, Cornet, Garcia, Chardy, Bonzi… Ça commençait à être l’hécatombe côté Français sur la pelouse de Wimbledon. Le genre de performance qui vous fait apprécier le petit huitième de finale de Caroline Garcia à Roland-Garros. Mais deux hommes résistent encore et toujours à l’envahisseur « lose » : Gaël Monfils et Adrian Mannarino. Après avoir battu Richard Gasquet, au premier tour, « la Monf' » s’est offert le scalp du modeste Italien Paolo Lorenzi (86e) mondial. Après avoir perdu le premier set, Monfils s’est accroché et a remporté les trois suivants au forceps (3-6, 6-3, 7-6, 7-6).

Adrian Mannarino, lui, a un peu moins souffert pour battre l’Américain Ryan Harrison (59e) mondial, en trois sets 7-5, 7-5, 7-6. Le Francilien surfe sur une bonne période après un quart de finale au Queen’s et une finale à Antalya. Une autre paire de manche l’attend au troisième tour, avec le jeune espoir russe Daniil Medvedev. Au rythme où ça va, on peut espérer voir les deux hommes en deuxième semaine, non ? Impossible n’est pas français.