Equipe de France: Adrien Rabiot dit non à une place de suppléant

FOOTBALL Le joueur du PSG a écrit à la Fédération pour refuser sa place parmi les 11 suppléants…

C. Ape. avec AFP
— 
Adrien Rabiot a refusé de figurer parmi les 11 suppléants appelés par Didier Deschamps pour le Mondial 2018
Adrien Rabiot a refusé de figurer parmi les 11 suppléants appelés par Didier Deschamps pour le Mondial 2018 — J.E.E/SIPA

Réserviste ? Très peu pour lui. Adrien Rabiot, pourtant retenu dans la liste des onze suppléants en équipe de France pour le Mondial 2018 en Russie, a refusé d’être suppléant, révèlent ce mercredi L’Equipe et Le Parisien.

Le milieu de terrain international du Paris-SG a adressé un courrier aux dirigeants de la FFF (Fédération française de football) pour leur signifier qu’il refusait sa place de réserviste, rapportent nos confrères.

Une décision « mûrement réfléchie »

Pour L’Equipe, le joueur, âgé de 23 ans, « aurait décidé d’agir seul sans forcément tenir compte des recommandations de ses proches ». Selon Le Parisien, c’est « une décision mûrement réfléchie que le staff tricolore aurait tenté d’infléchir ». Une telle décision « sous-entend qu’il ne désire pas que le sélectionneur le convoque en cas de besoin », souligne L’Equipe.

Adrien Rabiot, six sélections chez les Bleus dont quatre comme titulaire, n’a pas été retenu par Didier Deschamps dans la liste des 23 joueurs convoqués pour le Mondial mais seulement dans celle des 11 suppléants. Ces 11 joueurs sont appelés à remplacer un éventuel blessé dans la liste finale que le sélectionneur doit communiquer à la Fédération internationale (Fifa) le 4 juin.

« Les performances d’Adrien en équipe de France ne sont pas du tout du même niveau qu’avec le PSG », avait expliqué Didier Deschamps jeudi lors de l’annonce des joueurs retenus pour le Mondial du 14 juin au 15 juillet. Reste à savoir si la réaction du joueur confortera DD dans son choix.

>> A lire aussi : Tout ce qu’il faut comprendre de la liste de Deschamps (enfin, selon nous)

>> A lire aussi : Malgré sa blessure, Dimitri Payet avait bon espoir d'aller en Russie

>> A lire aussi : Postes doublés, Payet oublié, Rabiot sanctionné, les explications de DD sur ses principaux choix