TFC: Dégoûtés, les supporters rendent leurs abonnements et boycottent le prochain match

CRISE Ce vendredi, plusieurs membres de clubs de supporters du TFC ont déposé symboliquement leur matériel et abonnements devant les portes du Stadium pour dénoncer la politique du club…

B.C.

— 

Les supporters du TFC, devant le Stadium de Toulouse, vendredi.
Les supporters du TFC, devant le Stadium de Toulouse, vendredi. — Coralie Vacher Twitter

A Bordeaux, samedi, ce sera sans eux. Et ils ne devraient pas être plus nombreux au Stadium, la semaine prochaine, pour accueillir Guingamp. Les clubs de supporters du TFC ont décidé de montrer leur désapprobation vis-à-vis de la politique du club, au-delà des résultats sportifs qui font pointer les Violets à la 18e place du classement, en position de barragiste.

Ce vendredi, certains membres des Indians Tolosa 93 mais aussi du Viola Club s’étaient donné rendez-vous au Stadium pour rendre leur carte d’abonnements et déposer leur matériel de supporters, banderoles et peintures. Une fin de saison anticipée.

« Honte de ce qu’est devenu notre TFC »

« Nous voulons exprimer notre dégoût et notre dépit sur l’ensemble de la gestion du club​, mais aussi sur l’absence de réaction vis-à-vis de ce qui s’est passé la semaine dernière », explique Marco des Indians, qui n’exclut pas non plus une campagne de boycott des abonnements la saison prochaine, si rien ne bouge. Dans un communiqué publié jeudi, les supporters reprochaient aux dirigeants de ne pas avoir réagi après la charge de la police à la fin du dernier match.

« Nous avons honte de ce qu’est devenu notre TFC », taclent-ils. « Désormais, il paraît clair qu’Olivier Sadran n’est plus intéressé par le club, les personnes qui sont aux postes clés ont montré à de très nombreuses reprises qu’elles n’étaient pas à la hauteur. Il nous paraît inconcevable de ne pas changer cette équipe qui perd », poursuivent-ils avant de demander à Olivier Sadran : « Pourquoi vous suivre (encore) aujourd’hui ? ».