Ligue 1: Christophe Galtier a-t-il sous estimé la mission pour sauver le LOSC?

FOOTBALL L'entraîneur lillois, arrivé au club depuis le 29 décembre, fait face à un gros chantier...

Francois Launay

— 

Christophe Galtier, le nouvel entraîneur lillois / AFP PHOTO / CHARLY TRIBALLEAU
Christophe Galtier, le nouvel entraîneur lillois / AFP PHOTO / CHARLY TRIBALLEAU — AFP

Un pas en avant, deux pas en arrière. Depuis qu’il a accepté la mission de reprendre le LOSC en décembre dernier, Christophe Galtier passe par toutes les émotions de semaine en semaine. Un bon match perdu contre le PSG (0-3) peut précéder une pâle copie à Nantes (1-1).

>> A lire aussi : FC Nantes-Losc: Les Nordistes ramènent «un point inespéré» de la Beaujoire

Seizième de Ligue 1, Lille est toujours aussi irrégulier et encore en danger pour son maintien en Ligue 1 avant d’affronter Lyon dimanche (17h) au stade Pierre Mauroy. De quoi se demander si l’ancien coach de Saint-Etienne a fait le bon choix en venant dans le Nord.

Oui, la mission est sans doute plus compliquée qu’il n’y paraît.

Arrivé au LOSC le 29 décembre dernier, Christophe Galtier était parfaitement au courant des problèmes lillois. En dehors des terrains, le coach savait qu’il ne pourrait pas recruter cet hiver en raison des problèmes financiers du club.

Mais sur le terrain, le coach ne pensait sans doute pas tomber sur une telle bande de gamins immatures. Malgré le bon point pris à Nantes dimanche (2-2), le coach avait poussé un coup de gueule contre son effectif.

« J’ai beaucoup d’inquiétudes pour la suite », avait ainsi reconnu l’entraîneur lillois. Car Galtier n’a choisi aucun joueur de son effectif, et doit faire avec les egos de certains éléments qui choisissent leurs matchs pour briller et ne sont pas venus pour lui et le maintien à l’origine, mais bien pour Marcelo Bielsa et le top 5.

Il manque aussi de vrais joueurs d’expérience capables d’encadrer ce groupe. Et l’entraîneur, qui avait déjà poussé un coup de gueule il y a un mois à Troyes (1-0), ne semble pas toujours entendu.

Non, Galtier est parfaitement conscient des atouts du club

Convoité par plusieurs clubs français depuis son départ de Saint-Etienne, Galtier n’a pas choisi Lille par hasard. Ancien joueur, il est certes resté attaché au LOSC. Mais s’il est venu dans le Nord, c’est qu’il est bien conscient des atouts d’un club qui fait partie du top 3 français en termes d’infrastructures.

Surtout, l’entraîneur connaît parfaitement la Ligue 1 et sait que Lille a largement le niveau pour se sauver vu le niveau général de ses concurrents pour le maintien. Et le coach au moins le mérite de faire l’unanimité aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du club. « C’est le premier bon choix des nouveaux dirigeants », reconnaît un salarié du club. « Avec lui, on va se sauver », renchérit Michael, un supporter lillois. Il le faudrait au moins pour permettre à l’entraîneur d’avoir les mains libres la saison prochaine.