JO 2018: Un doublé Français, une prodige relax et un premier dopé... Ce que vous avez manqué cette nuit

JEUX OLYMPIQUES Deux médailles pour le prix d'une, elle commence bien, cette journée...

J.S.-M.

— 

Bleu blanc rouge, ce podium du combiné.

Bleu blanc rouge, ce podium du combiné. — AFP

  • Alexis Pinturault prend l'argent sur le combiné, Victor Muffat-Jeandet le bronze. 
  • L'autre grosse info de la nuit, sinon, c'est le premier contrôle positif de ces JO.

Vous dormez la nuit ? Nous, pas pendant ces JO. Chaque matin, on vous raconte ce que vous avez loupé à Pyeongchang. Allez, bon p’tit dej'.

Les Français de la nuit

Qu’il est beau, ce podium du combiné ! Ce sera l’argent pour Alexis Pinturault, le bronze pour Victor Muffat-Jeandet. Petite déception pour Pinturault : il a été devancé de 23 centièmes par le monstre Marcel Hirscher, qu’il avait dominé en descente (pour rappel, le combiné c’est descente + slalom). Mais le Français monte sur la boîte et atteint un de ses objectifs de la saison. Il n’avait pas le droit à l’erreur, comme on vous l’expliquait avant sa course.

>> A lire aussi : JO 2018: Entraîneur perso, épreuve favorite et baleines... Pourquoi Alexis Pinturault n’a pas le droit à l'erreur

La star de la nuit

Une facilité insolente dans le pipe, une incroyable décontraction en dehors : l’Américaine Chloe Kim, 17 piges, a écrasé l’épreuve de snowboard halfpipe cette nuit. Elle signe un troisième « run » incroyable, à 98,25/100.

L’info de la nuit

Aïe. On aura tenu trois jours. Le premier contrôle antidopage positif des JO d’hiver est tombé ce mardi, dans la nuit. Le spécialiste du short-track Kei Saito a été testé positif à l’acétalozamide, un produit diurétique considéré comme masquant [des produits dopants], durant un test hors compétition, explique le Tribunal arbitral du sport. Saito a accepté d’être provisoirement suspendu et a quitté le village olympique. Il était remplaçant sur le relais 5.000 m messieurs…

Le tweet

On vous parlait de l’Américaine Chloe Kim plus haut. Elle n’a pas impressionné seulement par ses perf', mais aussi par sa décontraction. Des selfies en pagaille, une réponse directement en Coréen en conf' de presse, où elle a aussi parlé de Lady Gaga, de hamburgers et de sa mamie coréenne. Et elle avait lâché ce tweet gastronomique, dans le plus grand des calmes, entre deux runs.

L’image

Marcel Hirscher, patron du ski alpin, remporte la médaille olympique, le seul titre qui manquait à son palmarès dingue.
Marcel Hirscher, patron du ski alpin, remporte la médaille olympique, le seul titre qui manquait à son palmarès dingue. - AFP