Contrôle «anormal» de Froome: «La crédibilité du vélo est affectée», regrette Romain Bardet

CYCLISME Romain Bardet a réagi au contrôle anormal de Chris Froome sur la Vuelta...

W.P, avec AFP

— 

Romain Bardet
Romain Bardet — jeep.vidon/SIPA

Aperçu ce week-end au Grand-Bornand, d’où il a pu assister à la victoire de Justine Braisaz en biathlon, Romain Bardet s’est exprimé sur le contrôle anormal de Christopher Froome - présentant une concentration bien trop élevée de Salbutamol dans les urines - sur la Vuelta 2017, remportée par le Britannique. Et il n’est pas tendre.

« Ce n’est jamais une bonne nouvelle et ce n’est pas une bonne nouvelle pour le monde du vélo. On se serait bien passé de telles actualités. On ne se réjouit jamais d’une affaire comme celle-là. Tout le monde en est plus ou moins affecté, la crédibilité du vélo en premier. Mais je vois les progrès faits dans la lutte antidopage depuis de nombreuses années. L’Union cycliste internationale et l’AMA (Agence mondiale antidopage) ont toutes les compétences pour ouvrir une enquête objective et clarifier tous les faits pour que le cyclisme sorte de l’ambiguïté. »

Bardet espère que les éventuelles sanctions tomberont vite

Et le leader d'AG2R la Mondiale d’ajouter : « on attend le fin mot de l’histoire. J’espère que cette affaire sera réglée le plus vite possible et que si d’éventuelles sanctions sont prononcées, elles le seront dans les meilleurs délais afin que 2018 parte sur de bonnes bases et que la saison puisse démarrer sous les meilleurs auspices et qu’il n’y ait pas de soupçons. »

>> A lire aussi : VIDEO. «Il est bien connu que je souffre d'asthme»... Chris Froome peut-il s'en sortir sans trop de dégâts?

L'Union cycliste internationale​ a ouvert une procédure contre Froome, mais il n’est pas soumis pour le moment à « une suspension provisoire obligatoire » en raison de la nature de la substance incriminée.