FC Nantes: Dubois fera ses valises (normalement) en juin, un accord verbal avec l'OM?

FOOTBALL Le défenseur du FCN (23 ans) pourrait s'engager avec Marseille, Adrien Thomasson (24 ans), lui aussi en fin de contrat, va quitter la Jonelière...

David Phelippeau

— 

Le défenseur Léo Dubois.
Le défenseur Léo Dubois. — LOIC VENANCE / AFP
  • Léo Dubois ne prolongera pas son contrat à Nantes.
  • Les négociations durent depuis maintenant plusieurs semaines.
  • Adrien Thomasson, lui aussi en fin de contrat, ne devrait pas non plus prolonger son bail sur les bords de l’Erdre.

Il va y avoir des déçus chez les supporters. Léo Dubois (23 ans), qui arrive en fin de contrat au FCN en juin prochain, ne prolongera pas son contrat – sauf évidemment retournement improbable de situation. Dans une quinzaine de jours, le capitaine du FC Nantes sera même libre de signer où il veut. La fin d’un long feuilleton qui aura duré plusieurs mois.

>> A lire aussi : Djidji et Bammou prolongent, Dubois ça coince

« Pour l’instant, on ne trouve pas d’accord, affirmait le joueur, auteur de 7 passes décisives la saison dernière et 3 cette saison, fin novembre. Les discussions sont en cours, c’est le plus important. On garde le lien entre le club et mes représentants. » Ce lien a finalement été rompu il y a une petite dizaine de jours par l’agent de Dubois. Michael Manuello a alors annoncé à la direction du FCN que son joueur ne prolongerait pas son contrat. Joint lundi par 20 Minutes, le représentant de Dubois a simplement répondu par sms : « Nous ne faisons aucun commentaire sur les discussions en cours. » Pourtant, ces dernières n’existent plus.

>> A lire aussi : «On n'est pas à la rue du tout!», selon Bammou... Mais, Nantes chute à la Beaujoire

Pourquoi les deux parties n’ont pas réussi à trouver un accord ? Pourquoi le dossier traîne autant ? « Il faudra demander au président pourquoi c’est plus long que pour d’autres… », souriait (jaune) Dubois toujours fin novembre. Le capitaine nantais, qui perçoit actuellement un petit salaire à l’échelle de la Ligue 1 (entre 10.000 et 15.000 euros), est agacé de voir la direction accéder (sans trop sourciller) aux désirs de certains de ses coéquipiers… et pas aux siens.

La clause libératoire fait échouer les négos

Pourtant, l’été dernier, l’entraîneur Claudio Ranieri avait consulté son président pour le capitanat. Waldemar Kita lui avait soufflé le nom de Dubois… pensant sans doute faciliter les négociations à venir.

Selon les informations de 20 Minutes, les deux clans étaient quasiment d’accord sur tout (prolongation de deux ans, salaire et primes), mais l’affaire aurait achoppé sur la clause libératoire demandée par l’agent du joueur. Ce dernier l’aurait fixée à 2,5 millions d’euros, le président Kita aurait refusé le principe même de la clause, qui est d’ailleurs interdite en France. Fin des discussions.

Un accord verbal avec l'OM?

En interne, il se murmure que le joueur se serait déjà mis d’accord avec une formation française du Top 6, une information confirmée par Presse Océan ce mardi matin. Mardi soir, France 3 Pays de la Loire annonçait que Dubois aurait un accord verbal avec l'OM (une information confirmée à 20 Minutes). Nice reste néanmoins à l'affût.

DD pense à lui, vraiment ?

« C’est évidemment une grosse perte pour le club, avoue Olivier Quint, ancien Canari et consultant pour la radio France Bleu Loire Océan. Il a énormément progressé. » A l’instar de Trebel en 2014, le FCN va donc perdre un élément formé à la Jonelière et un grand espoir… que certains observateurs imaginent à moyen terme en Bleu. Didier Deschamps ne serait d’ailleurs pas insensible à ses qualités. « Ça me parait prématuré pour le Mondial à venir, ajoute Quint. Mais, je ne serais pas étonné qu’il soit retenu après… Personne n’émerge vraiment en équipe de France sur le côté droit de la défense. » Evoluer dans un club français du Top 5 ou 6 pourrait forcément aider Léo Dubois à se faire une place en Bleu.

Thomasson vers Caen ?

Par ailleurs, Adrien Thomasson (24 ans), autre joueur en fin de contrat en juin 2018, ne prolongera pas son contrat à Nantes (sauf improbable retournement de situation). Le milieu de terrain, très proche de Léo Dubois et qui travaille avec la même société d’agents que son ami, pourrait toutefois rester en France. Caen (Ligue 1) est une piste, mais d'autres formations de L1 sont intéressées par le profil du joueur.

>> A lire aussi : Dénicher des joueurs en DH ou N3, c'est la spécialité du FCN... et souvent, ça marche!