FC Nantes: Contre Strasbourg, il y a eu des buts et il y a eu Léo Dubois

Football Les Canaris se sont imposés dimanche au stade de la Meinau à Strasbourg (1-2)...

Alexia Ighirri

— 

FC Nantes: Contre Strasbourg, il y a eu des buts et il y a eu Léo Dubois.

FC Nantes: Contre Strasbourg, il y a eu des buts et il y a eu Léo Dubois. — Patrick Hertzog / AFP

  • Dimanche, le FC Nantes s'est imposé sur la pelouse strasbourgeoise du stade de la Meinau (1-2), grâce aux buts de Thomasson et Dubois.
  • Avec ce nouveau succès, Nantes est 5e de Ligue 1.

Ah, vous vouliez voir des buts ? Eh bien, vous voilà servis. Alors non, Nantes n’a pas explosé son record de sa plus large victoire à l’extérieur (5-0 à Strasbourg en 2000), faut pas déconner non plus.
Dimanche au stade de la Meinau, et au cours d’un match plaisant, il n’y a pas eu un but, comme le FC Nantes avait commencé à en habituer ses supporters… Mais deux buts nantais !
Et quels buts… Comme souvent avec les Canaris en ce début de saison, la manière est loin d’être anodine.

Un nouveau bijou

Il faut dire que Adrien Thomasson, auteur du premier but nantais à la 13e minute, a été un peu aidé par la défense apathique des Strasbourgeois qui, plutôt que de s’occuper du Canari balle au pied, se sont arrêtés pour réclamer un hors-jeu inexistant. Thomasson n’avait qu’à se retourner pour placer le ballon dans la lucarne à gauche du portier strasbourgeois Bingourou Kamara.

Dix minutes plus tard, c’est Léo Dubois qui permet aux siens de passer devant. Pour son premier but en pro, le capitaine a régalé : une frappe des 25 mètres droit dans la lucarne droite de Bingourou Kamara, qui ne peut rien faire. Presque à en faire pâlir Andrei Girotto, auteur lui aussi d’un bijou contre Caen.

« Ouai c’est mon premier but, donc je suis très content. En plus c’est un joli but. C’est une frappe arrêtée, qui ne part pas très vite. Il faudrait que je la revois. Je crois qu’elle ne va pas vite mais elle est bien placée », a commenté captain Dubois, heureux que son but ait, en plus, pu « aider le collectif. Si ça pouvait être comme ça tous les week-ends, je prends ! »

Strasbourg pensait pourtant avoir fait le plus dur en ouvrant la marque dès la 10e minute par l’intermédiaire de Nuno Da Costa pour – lui aussi – son premier but en Ligue 1.
Eh oui, fin de série pour Cirprian Tatarusanu et ses quatre clean sheet. Battu une fois, le gardien roumain a tout de même été précieux. A l’image de sa sortie sur un corner alsacien (à la 32e) tiré par Dimitri Liénard pour la tête de Kader Mangane et qui aurait pu être dangereux.

En seconde mi-temps, les Canaris ont fait ce qu’ils savent faire de mieux sous l’ère Ranieri : l’une des meilleures défenses du championnat a tout fait pour empêcher que l’un des nombreux assauts offensifs strasbourgeois – mal payés – ne se concrétise. Et finalement ramener trois nouveaux points, glanés cette fois en Alsace.