Lille-Toulouse: La menace de grève des supporters du LOSC semble s'éloigner

FOOTBALL La menace d'une grève des fans lillois pour le match contre Toulouse ce samedi semble s'éloigner...

Francois Launay

— 

Lille, le 12 janvier 2014. Match comptant pour la 20me journŽe du championnat de ligue 1 de football qui opposait le Lille OSC (LOSC) ˆ Reims au stade Pierre Mauroy. ici les supporters lillois.
Lille, le 12 janvier 2014. Match comptant pour la 20me journŽe du championnat de ligue 1 de football qui opposait le Lille OSC (LOSC) ˆ Reims au stade Pierre Mauroy. ici les supporters lillois. — M.Libert/20 Minutes

Si on leur avait posé la question dimanche dernier, leur réponse aurait sans doute été unanime. Remontés comme des pendules après la défaite du LOSC samedi dernier à Montpellier, les supporters lillois avaient manifesté leur mécontentement au retour des joueurs à l’aéroport de Lesquin. La colère était telle qu’une grève des encouragements semblait inévitable pour le match de ce samedi contre Toulouse.

>> A lire aussi : Ligue 1: Sacramento a crevé l'écran du LOSC

La victoire à Lyon a changé la donne

Mais en football, tout peut aller très vite. Sentant la colère monter chez leurs fidèles, les dirigeants lillois ont réuni les groupes de supporters lundi soir à Luchin pour crever l’abcès et les brosser dans le sens du poil. Et surtout, mercredi la victoire inattendue du LOSC à Lyon a réjoui les fans lillois et changé la donne dans les têtes.

« Les joueurs ont réagi à Lyon. Et je ne parle pas seulement de la victoire mais aussi de leur état d’esprit affiché sur le terrain. Ils ont tout donné. Du coup, on est en pleine réflexion. Soit on montre notre mécontentement, soit on les soutient au vu de la réaction de l’équipe. On va peut-être revoir notre position », convient Antoine Meeschaert, président des Dogues d’Honneur.

Fernando Da Cruz en appelle au soutien des supporters

Si grève il y a, elle sera décidée vendredi ou samedi avant le match. Mais la menace semble s’éloigner. Pour les convaincre, Fernando Da Cruz, en appelle à l’union sacrée.

« Je comprends leur inquiétude car on n’a pas fait un bon début de saison. On a discuté avec eux quand on est rentré de Montpellier et le mot d’ordre qui revenait était "Mouillez le maillot". On a bien compris et c’est aussi le message qu’on a envoyé aux joueurs. Toulouse sera un match important et on aura besoin d’eux. Vu que c’est notre cinquième match en 15 jours, il va falloir qu’on ait le douzième homme pour être derrière nous et nous mettre un coup de boost », espère l’un des entraîneurs du LOSC.

Le message pourrait bien trouver un écho chez les fans. Même si le LOSC serait bien inspiré de s’imposer face à Toulouse pour poursuivre le chemin vers la réconciliation populaire.