Râteau: Trump érige Usain Bolt en modèle, l'équipe de Jamaïque l'envoie paître

POLEMIQUE Encore un coup de génie de Donald Trump sur Twitter…

W.P.

— 

Usain Bolt lors de ses adieux au stade olympique de Londres le 13 août 2017.
Usain Bolt lors de ses adieux au stade olympique de Londres le 13 août 2017. — Takuya Yoshino/AP/SIPA

Donald Trump et Twitter, épisode 9613. Le président des Etats-Unis est en croisade contre les joueurs de NFL qui posent le genou à terre quand retentit l’hymne américain avant les matchs en guise de protestation.

Pour Trump, il est hors de question d’accepter un tel affront. Le président des States a une nouvelle fois illustré sa pensée en instrumentalisant… le Jamaïcain Usain Bolt.

La légende de l’athlétisme s’était fait remarquer à l’occasion des derniers Mondiaux d’athlétisme, à Londres, quand il avait interrompu une interview télévisée par respect pour l’hymne américain et le protocole de remise de médailles en cours au même moment.

Un joli stop

Un exemple qui sert parfaitement les intérêts de Trump mais pas du goût de l’équipe de Jamaïque.

« Laissez notre boss en dehors de vos jeux politiques », avec un joli jeu de mots difficile à retranscrire en français. On appelle ça un joli stop.