The Bridge: Coville? Joyon? Non, le meilleur des meilleurs, c'est François Gabart

VOILE A priori, le skipper français est bien chaud avant de s'attaquer au record du tour du monde en solitaire...

W.P., avec AFP

— 

François Gabart
François Gabart — DON EMMERT / AFP

François Gabart va bien, merci pour lui. Le skipper français a englouti la concurrence à bord de son Macif sur The Bridge, course inédite mettant aux prises les meilleurs trimarans de la planète. Lui et son équipage ont bouclé le Saint-Nazaire-New-York en huit jours et 31 minutes devant Francis Joyon.

Ce marin très talentueux de 34 ans a été meilleur que ses illustres aînés que sont Joyon (Idec), détenteur du record autour du monde en équipage (Trophée Jules Verne) en 40 jours, Thomas Coville (Sodebo), détenteur du record du tour du monde en solitaire (49 jours) et Yves Le Blévec (Actual).

« Le but du jeu n’était pas de faire un record entre Saint-Nazaire et New York mais d’arriver avant le deuxième », a dit Gabart peu après son arrivée.

Gabart vise maintenant le record de Coville en solitaire

Cette course inédite entre 4 bateaux géants de compétition est une rampe de lancement d’une série de confrontations qui trouvera son apogée dans une course autour du monde en 2019 en solitaire. Du jamais vu en multicoque. Quant à Gabart, il compte s’attaquer à l’automne au record du tour du monde en solitaire en récemment pulvérisé par Thomas Coville.

« Je suis prêt mais il y a encore vachement de boulot ! J’ai vu des manœuvres à faire que je n’osais pas faire en solitaire. Il faudra que je sois capable de mener le bateau en solitaire comme on vient de le faire en équipage e », a-t-il modestement relevé. On rappelle que le garçon a remporté le Vendée Globe. Autant dire qu’il s’y connaît en navigation en solitaire.