Tour du monde en solitaire: Son bateau remis à l'eau, Gabart espère battre le record de Coville

VOILE François Gabart rêve de réaliser un tour du monde en moins de 49 jours...

W.P., avec AFP

— 

François Gabart
François Gabart — DON EMMERT / AFP

Il est (enfin) de retour ! Le bateau Macif de François Gabart a été remis à l’eau mercredi à Lorient et le skipper français va enfin pouvoir se remettre au travail pour préparer sa tentative de record du tour du monde en solitaire. La marque à battre n’est autre que celle de Thomas Coville, qui avait bouclé l’épreuve en 49 jours 3 heures 7 minutes le 25 décembre à bord de son Sodebo.

« C’est le nouveau programme de ma vie, je vais pouvoir m’entraîner, naviguer. Mon quotidien va changer », se réjouit Gabart, qui attend ce moment depuis 4 mois. Le bateau, conçu pour des tours du monde en solitaire, est un trimaran de 30 m de long et 23 m de large avec un mât de 35 m (au-dessus de l’eau). La machine pèse 15 tonnes.

« Un bateau relativement petit » selon Gabart mais qui est équipé de ces fameux foils, des appendices latéraux qui permettent d’aller plus vite à certaines allures et qui ont fait un carton sur le Vendée Globe (les quatre premiers étaient des « foilers »).

« C’est comme une aile d’avion sauf que nous, on s’appuie sur l’eau », compare le skipper de 33 ans.

Gabart sait que la tâche est rude pour aller chercher ce record, amélioré de 8 jours par Coville à la 5e tentative, et qu’il faudra pour ce faire « naviguer à fond la caisse ». Le skipper aura une course (The Bridge, le 25 juin), pour jauger sa machine en compétition avant de s’attaquer à l’Everest.