The Bridge: Un équipier de «Sodebo» victime d'un traumatisme crânien dimanche soir

VOILE L'équipier de Thomas Coville a perdu connaissance après une chute...

David Phelippeau

— 

Thierry Briend.
Thierry Briend. — Jean-Marie Liot / Sodebo
  • Un des équipiers de Thomas Coville a chuté sur le bateau et souffre d'un traumatisme crânier
  • Il n'a pas cependant pas été évacué

Gros coup dur dans la dernière ligne pour Sodebo de Thomas Coville. Dimanche soir, un des équipiers du recordman du tour du monde à la voile, Thierry Briend, a été victime d’un traumatisme crânien après avoir chuté, lors de « The Bridge », une transatlantique inédite en équipage entre 4 grands multicoques et le Queen Mary 2.

>> A lire aussi : Saint-Nazaire: C'est parti pour la course folle The Bridge

Il a perdu connaissance

« Un équipier de Sodebo a chuté et a été victime d’une perte de conscience momentanée, a expliqué le directeur de course Bernard Duval, à New York, destination finale de la course. La mer était hachée ce qui a entraîné sa chute. Il est sous surveillance médicale mais son évacuation n’est pas nécessaire. »

Le bateau de Thomas Coville se trouvait à 180 milles nautiques (333 km) de Halifax quand l’accident s’est produit. Thierry Briend était à la barre quand il a été déstabilisé par une grosse vague et « est tombé de sa propre hauteur », a précisé Duval.

>> A lire aussi : Voile: «Grâce à “The Bridge”, la course au large se réinvente...», estime Thomas Coville

Le docteur de la course Jean-Yves Chauve a été alerté et suit l’état de Thierry Briend à distance. « Il est couché avec une minerve et sous surveillance constante, a expliqué Duval. Il reste immobilisé jusqu’à l’arrivée à New York prévue mardi matin. Il était tout à fait possible de l’évacuer en hélicoptère. Cela a été envisagé mais balayé car son état ne le nécessitait pas. »

Gabart doit arriver en vainqueur à New York ce lundi

Le bateau de Thomas Coville est attendu à New York mardi matin à 9 heures, heure locale (15 heures heure française). Sodebo pointe en troisième position de « The Bridge », course inédite sur l’Atlantique d’est en ouest, ralliant Saint-Nazaire à New York et réunissant pour la première fois en compétition les multicoques de course au large les plus performants au monde, les Ultimes.

>> A lire aussi : The Bridge 2017: Quatre skippers lancent un défi fou au Queen Mary 2

François Gabart (Macif) devrait franchir la ligne d’arrivée en vainqueur lundi vers 17 heures heure locale (23 heures heure française) à Atlantic Basin, dans la zone de Brooklyn, alors que son poursuivant direct, Francis Joyon est attendu vers 1 heure mardi matin (7 heures heure française).

Le Queen Mary est arrivé de son côté à New York, samedi, au petit matin.

>> A lire aussi : VIDEO. Etats-Unis: Le «Queen Mary 2» a accosté à New York