Vendée Globe: Thomson et les leaders longent le Brésil... De Lamotte et Costa vont se croiser... Le journal de la course

VOILE Il y a un gouffre entre les navires de tête et le reste de la course...

R.B.

— 

Armel Le Cléac'h fait partie des leaders de ce Vendée Globe.
Armel Le Cléac'h fait partie des leaders de ce Vendée Globe. — LOIC VENANCE / AFP

L’Equateur, c’est déjà de l'histoire ancienne pour les meilleurs. Les leaders du Vendée Globe longent actuellement le Brésil, au large de Recife, pour ensuite redescendre dans l’Atlantique Sud vers le cap de Bonne-Espérance. Mais bon, on n’y est pas encore.

Des écarts dingues

Il y a la tête de la course, et il y a le reste. Si sept skippers, toujours emmenés par Alex Thomson (Hugo Boss) profitent de bonnes conditions climatiques pour se tenir en 200 milles, le reste a bien plus souffert du passage du Pot au Noir. Résultat, on a des écarts assez fous, comme annoncé par Jean Le Cam il y a deux jours.

Le classement à 5h

  1. Alex Thomson (Hugo Boss)
  2. Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) à 55,23 milles
  3. Sébastien Josse (Edmond de Rotschild) à 60,24
  4. Vincent Riou (PRB) à 76,19
  5. Paul Meilhat (SMA) à 108,42

De Lamotte et Costa vont se faire coucou

L’un rentre aux Sables-d’Olonne pour abandonner, l’autre en est reparti après une réparation. Tanguy de Lamotte (Iniatives Cœur) et Didac Costa devraient se croiser au large des Canaries ce jeudi dans la journée. L’occasion de vous montrer à quel point le skipper espagnol a repris des couleurs.

On s’éclate bien sur Twitter

Notamment chez SMA, l’écurie de Paul Meilhat, où l’on a joué sur le fait que le marin soit désormais dans l’Hémisphère Sud pour écrire à l’envers. On s’amuse comme on peut.

La lecture du jour

On vous raconte l’ambiance qui règne au sein de l’écurie de Tanguy de Lamotte. Forcément, ce n’est pas la joie.