Avis aux recruteurs: Un XV de France avec sept bizuths pour débuter face aux Argentins

RUGBY Le XV de France jouera dimanche à Tucuman face aux Pumas…

A.Mag. avec AFP

— 

Guy Noves lors d'Ecosse-France le 13 mars 2016
Guy Noves lors d'Ecosse-France le 13 mars 2016 — Scott Heppell

Le sélectionneur du XV de France Guy Novès, privé de nombreux cadres en raison des phases finales de top 14, devrait titulariser jeudi soir sept joueurs ne comptant aucune sélection dimanche contre l’Argentine à Tucuman (nord du pays). Le premier des deux test-matches de la tournée de juin.

Il s’agit du talonneur Rémi Bonfils (Stade Français/27 ans), des deuxième ligne William Demotte (Agen/25 ans) et Julien Le Devedec (Bordeaux-Bègles/30 ans), du troisième ligne Kévin Gourdon (La Rochelle/26 ans), du demi de mêlée Baptiste Serin (Bordeaux-Bègles/21 ans), du centre Julien Rey (Bordeaux-Bègles/29 ans) et de l’ailier Xavier Mignot (Grenoble/22 ans).

Les Bleus face aux Pumas : Bonneval – Mignot, Rey, Danty, Camara – Plisson (cap), Serin – Lakafia, Gourdon, Goujon – Demotte, Ledevedec – Slimani, Bonfils, Poirot.

En l’absence des joueurs des équipes qui disputent ce week-end les demi-finales du Top 14 (Clermont, Racing 92, Toulon et Montpellier), Guy Novès a donc aligné un XV de départ largement inexpérimenté (4,3 sélections en moyenne par joueur) et jeune (25, 4 ans de moyenne). Le brassard a été confié à l’ouvreur du Stade Français, Jules Plisson (24 ans, 11 sél.). Du haut de ses 26 sélections, le pilier droit Rabah Slimani fait figure, à 26 ans, de « papa » du XV de départ.

Tous les joueurs qui débuteront font partie du premier groupe de 17 joueurs qui s’était envolé le 9 juin pour l’Argentine, dès la fin de la saison régulière du Top 14. Les 11 autres, dont le troisième ligne Louis Picamoles, étant seulement arrivés mardi à Tucuman.

Guy Novès avait estimé mercredi que cette tournée de juin en Argentine devait permettre de « mesurer l’étendue du réservoir français », précisant qu’avec ses adjoints il serait « un peu tolérant par rapport aux quelques bêtises qui pourraient avoir lieu sur le terrain ».

Les Bleus affronteront une deuxième et dernière fois l’Argentine samedi prochain, toujours à Tucuman.