Jean-Michel Aulas remet une couche sur Ibrahimovic et Payet sur Twitter

FOOTBALL Le président lyonnais a évoqué la suspension des joueurs du PSG et de l'OM...

R.B. avec AFP

— 

Jean-Michel Aulas à Lyon le 12 mars 2015.
Jean-Michel Aulas à Lyon le 12 mars 2015. — Pascal Fayolle/SIPA

Le président de Lyon, Jean-Michel Aulas, n'a toujours pas digéré la réduction de peine décidée par la LFP pour Zlatan Ibrahimovic (Paris SG) et Dimitri Payet (Marseille), clubs concurrents de l'OL, après leurs propos injurieux, comme en atteste un tweet acide du dirigeant rhodanien mardi.

«Bravo à l'OM (et au) Psg d(e) stopper le boycott de Canal+. La LFP doit maintenant expliquer que ce n'est pas par la réduction d(es) peines d'IBra Payet?», écrit ainsi JMA sur le réseau social dont il est féru.

La suspension pour insultes de l'attaquant du Paris SG a été réduite la semaine dernière de quatre matches à trois par la Ligue de football professionnel (LFP), qui a également ramené de deux matches ferme à un match ferme et un avec sursis la sanction visant Dimitri Payet (OM).

Les membres du bureau de la LFP avaient tous voté pour la réduction des sanctions, à l'exception de Jean-Michel Aulas, le président de Lyon, selon une source proche du dossier à l'AFP.

Au lendemain des sanctions initiales contre Ibrahimovic et Payet, le PSG et l'OM avaient par ailleurs décidé de boycotter Canal+ pour avoir diffusé les propos injurieux des deux joueurs.

Le Paris SG et Marseille ont mis ce lundi un terme à leur boycott de Canal+, qui durait depuis 10 jours, évoquant une volonté de la Ligue de football professionnel de «clarifier l'utilisation» des images tournées hors terrain.

A une personne qui twitte «moi je pense qu'on veut pas vous voir champion en fait ; non ? ;)», Aulas ironise par la même voie: «j'y ai pensé aussi et en fait non ils veulent nous permettre d'y arriver avec quelques obstacles en + pour nous mettre en valeur».

Lyon est en tête de la L1, à égalité de points avec le PSG (derrière à la différence de buts), le club de la capitale ayant toutefois un match en moins (qu'il jouera mardi prochain contre Metz).