VIDEO. Zlatan au Grévin: «Peut-être que l’on pourrait mettre ma statue à la place de la Tour Eiffel»

FOOTBALL L’attaquant du PSG a inauguré sa statue de cire ce lundi soir…

Propos recueillis par Romain Baheux

— 

Zlatan Ibrahimovic pose devant son double de cire, le 9 février 2015, au musée Grévin de Paris.
Zlatan Ibrahimovic pose devant son double de cire, le 9 février 2015, au musée Grévin de Paris. — S. de Sakutin / AFP

«Il est pas mal, il est pas mal.» Sourire en coin, Zlatan Ibrahimovic contemple son double de cire. Depuis ce lundi soir, l’attaquant du PSG a sa statue au musée Grévin (Paris 9e). Présent pour son inauguration, le Suédois a pris le temps de livrer son sentiment sur l'œuvre, qui trônera dans un espace dédié aux sportifs, plutôt réussi.

Voir votre statue parmi celles de Zidane ou de Pelé, ça vous inspire quoi?

C’est génial d’être présent au milieu de joueurs comme Zidane ou Pelé. Je ne sais pas qui est le meilleur, je suis juste content d’être là parmi toutes ces personnalités, tous ces acteurs, tous ces hommes politiques. Ça me rend fier. J’apprécie le travail qui a été fait pour ma statue et après près d’un an de travail, je trouve que le résultat final est très bon.

>> A lire: Les coulisses de la fabrication de la statue de Zlatan Ibrahimovic

Quelle a été votre première réaction en voyant la statue?

J’ai été un peu surpris, même si j’étais préparé. J’espère que les gens qui vont venir au musée vont apprécier. S’ils ne sont pas au Parc des Princes pour voir l’original, ils pourront toujours venir ici pour profiter du double.

Vous comprenez pourquoi vos adversaires ont peur de vous maintenant?

Maintenant oui (rires). Avant, je ne m’en rendais pas compte.

Après la statue, quelle est la prochaine étape?

Peut-être qu’on pourrait mettre ma statue à la place de la Tour Eiffel? C’est trop demander (rires).

Ça vous fait un nouveau lien avec Paris…

Maintenant, je peux partir (rires). Non, plus sérieusement, c’est vraiment une belle récompense. En théorie, ce genre de choses arrive quand vous êtes mort, mais moi, je suis encore en vie. Et quand je la vois, je la trouve très cool. Mon double a l’air concentré et il est très beau.