Coupe Davis: Un court qui en met plein la vue

TENNIS L'Arena du stade Pierre Mauroy, où se jouera la finale de la Coupe Davis à partir de vendredi, a impressionné les joueurs...

Francois Launay

— 

C'est sur ce court de 27000 places que va se jouer la finale de la coupe Davis
C'est sur ce court de 27000 places que va se jouer la finale de la coupe Davis — F.Launay/20 Minutes

C'est un écrin exceptionnel qui va faire entrer le tennis français dans une autre dimension. Pour la première fois en Coupe Davis, une finale va se jouer devant plus de 27.000 personnes. Un exploit rendu possible par la configuration du stade Pierre Mauroy.

Seul stade de l'Hexagone couvert, l'enceinte de Villeneuve d'Ascq est aussi la seule à avoir une pelouse rétractable. En dessous du terrain, à 4,5 mètres de profondeur, le court spécial coupe Davis a été aménagé. Une prouesse réalisée par Bruno Slastan et ses équipes. Le responsable des courts à la Fédération Française de Tennis (FFT) n'est d'ailleurs pas loin d'avoir réalisé l'œuvre de sa vie. «On est très fier. C'était compliqué à mettre en place. Je ne suis pas un accro de photos mais celle-ci, je vais l'encadrer dans mon bureau», assure Bruno Slastan. 

Le court vu des tribunes les plus hautes du stade - F.Launay/20 Minutes

 

Venus s'entraîner ce mardi matin, les joueurs de l'équipe de France ont eux aussi été bluffés. «C'est magnifique. Il n'y a rien à dire. C'est super de jouer sur un court pareil», s'est réjoui Richard Gasquet. «Quand il sera rempli, ça peut être quelque chose de fort», a renchéri Julien Benneteau. «On a hâte», résume Jo-Wilfried Tsonga.

Bref, seuls des compliments sont sortis de la bouche des joueurs français qui ont commencé à prendre leurs marques dans cette enceinte. «On a eu de bonnes vibrations lors de ce premier contact», reconnaît Arnaud Clément, le capitaine de l'équipe de France. 

Même si le gigantisme du court ne les a pas tant impressionnés. «Il y a beaucoup de places mais on a l'impression que c’est un peu loin. Les gens vont être proches de nous sur les côtés mais moins derrière», explique Gilles Simon. Julien Benneteau trouve, lui, que «le court est moins large que le central de Roland-Garros». Pourtant les dimensions sont identiques (44X22m). 

Des odeurs pestilentielles

Finalement, le seul vrai bémol de cette journée découverte ne concerne pas le court mais plus l'environnement autour. Hormis sur le court chauffé à 18 degrés, il fait assez froid. Les tribunes autour du terrain sont chauffées à 14 degrés et le reste est à température ambiante.

Enfin, une odeur de fumier s'est fait sentir toute la journée. A priori, il s'agirait du méthanol appliqué sur la future nouvelle pelouse du Losc installée dans l'autre moitié du stade. Un traitement qu'il faut espérer le plus rapide possible. Sinon, en plus de se couvrir chaudement, le public devra aussi se boucher le nez pendant la finale de la coupe Davis. 

La pelouse du Losc se trouve dans l'autre moitié du stade séparée du court par un rideau noir - F.Launay/20 Minutes

 

r