Coupe Davis: Le mystère Roger Federer persiste

TENNIS La star du tennis mondial, qui s'est exprimé mardi en conférence de presse, n'est toujours pas sûre de pouvoir tenir sa place vendredi en finale de la coupe Davis...

Francois Launay

— 

Roger Federer lors de la conférence de presse mardi au stade Pierre-Mauroy
Roger Federer lors de la conférence de presse mardi au stade Pierre-Mauroy — F.Launay/20Minutes

«On va attendre que vous sortiez tous pour se lever car il a du mal». Mardi en conférence de presse, Stanislas Wawrinka n'a pas hésité à chambrer Roger Federer sur sa blessure. Une saillie qui suscité l'hilarité de la légende du tennis. Un moment de décontraction aussi, alors que l'heure est grave. Touché au dos samedi en demi-finale du Masters face à ... Wawrinka, Roger Federer n'est toujours pas sûr de pouvoir tenir sa place en finale de la Coupe Davis. Si le numéro 2 mondial n'a pas annoncé son forfait, sa blessure n'a rien d'une péripétie. «C'est un problème de dos que j'ai déjà eu par le passé. J'ai déjà eu des douleurs graves et d'autres moins graves. Cette fois-ci, ce n'est pas bien car je n'ai pas pu jouer la finale du Masters dimanche. Je l'aurais fait si j'avais pu. Malheureusement, c’était trop sévère», explique le recordman de victoires en Grand Chelem.

Aucun entraînement sur terre battue

La preuve, depuis son arrivée à Lille lundi, Federer ne s'est toujours pas entraîné sur terre battue. A deux jours de l'événement, le Suisse a pris du retard dans sa préparation. S'il concède aller mieux mentalement, sa douleur est encore très présente. «Je ne fais pas grand-chose. Je marche un peu, je m'assieds un peu mais pas beaucoup plus de choses. Je poursuis mon traitement et j'attends que tout le monde rentre à la maison. Il faut que ça aille vite», sourit la star. Reste que l'idole ne semble pas sereine. Impossible pour lui de donner un pourcentage de chances de disputer la finale. Impossible aussi de déclarer forfait. «Je suis quelqu'un de très positif, J'y crois forcément», assure Federer.

Wawrinka dédramatise l'incident avec Mirka Federer

Seule bonne nouvelle de la journée, l'ambiance bon enfant qui semble régner dans l'équipe suisse. Après l'affaire Mirka Federer-Stanislas Wawrinka lors de la demi-finale du Masters, le numéro 4 mondial a tenu à recadrer les choses dans un sourire «A part qu'on ne se parle pas trop, ça va bien, a d'abord rigolé Wawrinka avant de dédramatiser les choses. Ce sont des petits incidents qui peuvent arriver. Pour nous, ça n'avait pas une grande importance. On en a discuté après pour ne pas que ça devienne quelque chose d'important. On se connaît depuis longtemps, on se dit les choses et au final c'est quelque chose qui nous rapproche. On n'a jamais eu de problèmes entre nous. On s'entend bien, on est potes. Une fois que le match est fini, on passe à autre chose», assure le numéro 4 mondial. Il vaudrait mieux car en plus de la blessure de Federer, les Suisses n'ont pas à intérêt à développer un nouveau psychodrame. La situation est déjà assez grave.