Coupe du monde de rugby: Les Françaises battent l'Irlande et prennent la 3e place

RUGBY Elles décrochent le cinquième podium mondial de leur histoire...

N.C. avec AFP

— 

Vainqueur de l'Irlande (25-18), le XV de France s'est adjugé la 3e place de la Coupe du monde féminine de rugby, le 17 août 2014, à Paris.
Vainqueur de l'Irlande (25-18), le XV de France s'est adjugé la 3e place de la Coupe du monde féminine de rugby, le 17 août 2014, à Paris. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Au moins, elles terminent sur une bonne note. Après la déception de la demi-finale perdue mercredi face au Canada, les joueuses du XV de France ont dominé l'Irlande (25-18), ce dimanche, lors du match pour la troisième place de la Coupe du monde. Il s'agit du cinquième podium mondial des Françaises, après 1991, 1994, 2002 et 2006.

>> Diaporama: Découvrez les filles du XV de France


Les joueuses de Christian Galonnier et Nathalie Amiel ont confirmé leur parcours admirable depuis le début de la compétition, marqué par trois larges victoires en phase de poules, face au Pays-de-Galles (26-0), à l'Afrique du Sud (55-3) et à l'Australie (17-3). Comme lors du tournoi des VI nations, la France et l'Irlande se sont séparées après un match très disputé. Et comme en mars, les Bleues ont su trouver une issue favorable et confirmer leur rôle de tête de série pour la prochaine Coupe du monde en 2017.

Les Bleues finissent avec panache

Sèchement éliminé par l'Angleterre en demi-finale (40-7), les Irlandaises ont pourtant inscrit le premier essai du match, par Niamh Briggs (6e). Mais la capitaine des Bleues, Gaëlle Mignot (13e), a vite remis la France dans le bon sens (13e), en laissant le soin à Sandrine Agricole de transformer. Malgré le soutien de Jean-Bouin et une très légère avance au score (12-10), grâce à un deuxième essai signé par l'arrière Jessica Trémoulière (31e), les Françaises ont ensuite connu une période de moins bien en fin de première mi-temps. Et Grace Davitt a redonné l'avantage aux Irlandaises juste avant la pause (40e).

La réaction française ne s'est pas faite attendre en début de seconde période. Après une succession de pénalités, Elodie Guiglion permettait aux Bleues de reprendre les devants (46e) et faisait craquer les Irlandaises. Niamh Briggs loupait ainsi une dernière pénalité (72e), marquant un changement de vent favorable pour le XV de France (20-18).

Les Bleues, quant à elles, ont fini avec panache. Sur la dernière action du match, elles ont préféré jouer l'essai plutôt que de se contenter d'une pénalité... Une initiative récompensée par un ultime essai de l'ailière Guiglion (80e). Le stade Jean-Bouin pouvait souffler, et les Françaises savourer leur belle troisième place.