Ligue des champions: L'entraîneur de Manchester City salue la sanction prise contre le CSKA

FOOTBALL Manuel Pellegrini

avec AFP

— 

Le milieu de terrain de Manchester City Yaya Touré (au second plan en blanc), à la lutte avec le joueur du CSKA Moscou, Keisuke Honda, lors d'un match de Ligue des champions, le 23 octobre 2013 à Moscou.
Le milieu de terrain de Manchester City Yaya Touré (au second plan en blanc), à la lutte avec le joueur du CSKA Moscou, Keisuke Honda, lors d'un match de Ligue des champions, le 23 octobre 2013 à Moscou. — Ivan Sekretarev/AP/SIPA

L'entraîneur de Manchester City Manuel Pellegrini s'est félicité lundi que l'UEFA ait pris «la sanction qui s'imposait» contre le CSKA après les incidents racistes du match aller et avant les retrouvailles en Ligue des champions mardi.

«Les supporteurs du CSKA ont fait une grosse erreur, a indiqué le technicien chilien. Je ne sais pas pourquoi le CSKA nie depuis le début ce qui s'est passé. Je ne sais pas quelle a été leur réaction mais l'UEFA a agi et pris la sanction qui s'imposait. J'espère que tout cela appartient au passé, j'espère que cela servira d'exemple aux supporteurs russes parce qu'ils vont accueillir un Mondial».

Cris de singe

Lors du match aller le 23 octobre le milieu ivoirien de City Yaya Touré s'était plaint de cris de singe à son encontre. Malgré les démentis du CSKA, le club russe a été condamné à la fermeture d'une partie de ses tribunes lors de la réception du Bayern le 27 novembre. «Ce qui s'est passé à Moscou a été difficile à encaisser pour Yaya, a approuvé son coéquipier Pablo Zabaleta. Nous sommes tous derrière lui. J'espère que l'UEFA sera vigilante. En tant que joueurs, on ne peut rien faire, juste soutenir les joueurs noirs quand ils sont confrontés à ce genre de problèmes».