20 Minutes : Actualités et infos en direct
Equipe de France: Que peut changer Didier Deschamps?

Equipe de France: Que peut changer Didier Deschamps?

FOOTBALL – Les Bleus affrontent la Biélorussie mardi…
L'attaquant des Bleus Olivier Giroud lors du match nul contre la Géorgie vendredi 6 septembre 2013.
L'attaquant des Bleus Olivier Giroud lors du match nul contre la Géorgie vendredi 6 septembre 2013. - FRANCK FIFE / AFP
R. B.

R. B.

Le mal est connu mais on cherche toujours le remède. Contre la Géorgie vendredi soir (0-0, les Bleus ont passé une cinquième rencontre consécutive sans marquer de but. Pas encore assurée d’être barragiste, l’équipe de France va tenter de remporter sa première rencontre depuis le mois de mars en Biélorussie mardi. Pour cela, le sélectionneur national Didier Deschamps a encore plusieurs possibilités pour tenter d’obtenir une réaction de ses hommes.

Benzema sur le banc?

Le principal chantier concerne le secteur offensif. Encore muet à Tbilissi, Karim Benzema en est désormais à 1.217 minutes sans avoir marqué avec les Bleus. Sa sortie à l’heure de jeu au profit d’André-Pierre Gignac a coïncidé avec une montée en puissance offensive de l’équipe de France. «Ce n’est pas en refaisant le match qu’on va avancer même si j’en tirerai les conséquences, prévient Didier Deschamps. Ce n’est pas tabou mais pour moi Benzema n’est pas un problème, j’ai onze choix à faire comme à chaque fois. Je ferai des choix pour le bien de l’équipe, il n’y aura pas de choix sanction.» Reste maintenant à voir si le sélectionneur sanctionnera Karim Benzema en alignant Olivier Giroud seul en pointe ou en duo avec André-Pierre Gignac.

Matuidi et Pogba pourraient débuter

Dans l’entre-jeu, Deschamps a également la possibilité d’effectuer un lifting mardi soir.«Il faut parler de ces deux numéros 6 qui dans les premières passes, les tirs et les choix, ressemblent à des joueurs très, très moyens. Ca joue en DH ça normalement», critique au micro de RMC Rolland Courbis. Pour dynamiser le jeu, le sélectionneur pourrait profiter du retour de suspension de Blaise Matuidi et Paul Pogba pour sortir Josuha Guilavogui et Moussa Sissoko et former une doublette plus à même d’apporter le danger. «Marquer, ce n'est pas seulement les attaquants. On a l'habitude de les incriminer mais c'est toute une équipe, il n'y a pas qu'eux qui peuvent marquer, c'est un bloc. Il y a aussi une prise de risque à avoir de notre part», souligne le milieu du PSG. Nécessaire pour parvenir enfin à marquer.