Tour de France 2013: La crédibilité de BMC dans la lutte contre le dopage

CYCLISME 20 Minutes vous propose un classement des équipes en fonction de leur crédibilité dans la lutte contre le dopage...

La rédaction sport

— 

Le coureur de l'équipe BMC Mathias Frank, lors de sa victoire au Tour de Suisse, le 10 juin 2013.
Le coureur de l'équipe BMC Mathias Frank, lors de sa victoire au Tour de Suisse, le 10 juin 2013. — Sipa

BMC

Note: * * * 

Passif des coureurs sous contrat

Alessandro Ballan: Il est cité en avril 2010 dans l’affaire de Mantoue et est suspendu provisoirement par son équipe. Réintégré le mois suivant, il est de nouveau suspendu par son équipe peu avant le Tour d'Italie 2011, l'enquête ayant entre-temps permis d'apporter de nouvelles informations justifiant une nouvelle mise à l'écart d'après Jim Ochowicz, manager général de l'équipe.

Cadel Evans: Il confesse en octobre 2012 avoir rencontré le Docteur Ferrari en 2000 alors qu’il était encore vététiste pour «tester ma capacité à devenir un coureur sur route». 

Passif du staff

John Lelangue: Ancien manager de Phonak, il est accusé par Landis dans le programme de dopage chez Phonak.

Yvon Ledanois: Mis en examen en 2000 pour «usage de produits stupéfiants et de substances dopantes» dans l’affaire Sainz-Lavelot, il bénéficie d’un non-lieu. 

Attitude de l’équipe face au dopage

L’équipe est financée par Andy Rihs, ancien patron de l’équipe Phonak, dissoute en 2006 et au lourd passé en matière de dopage. L’équipe a eu un seul cas positif à déplorer en 2010 avec l’affaire Thomas Frei, positif à l’EPO. Le coureur a été licencié immédiatement. En 2011 un soigneur belge de l’équipe, “Sven S” a également été arrêté après avoir tenté de faire entrer en Belgique une grande quantité d'EPO. L’équipe a aussi dû suspendre Alessandro Ballan, inquiété dans l’affaire de Mantoue. L’équipe ne fait pas partie du MPCC.

Le classement:

5 étoiles

SojasunArgos-Shimano

4 étoiles

SkyOricaFDJ.frEuropcarCofidisGarmin

3 étoiles

VacansoleilLotto, AG2RCannondaleOmegaBelkinBMC

2 étoiles

EuskaltelMovistarRadioShackSaxo

1 étoile

LampreAstanaKatusha

Pourquoi un classement de crédibilité des équipes dans la lutte contre le dopage?

Retrouvez l'interview de Pierre Ballester, auteur de "Fin de cycles, autopsie d'un système corrompu"