Tour de France 2013: La crédibilité de Radioshack dans la lutte contre le dopage

CYCLISME 20 Minutes vous propose un classement des équipes en fonction de leur crédibilité dans la lutte contre le dopage...

La rédaction sport

— 

Le coureur de l'équipe Radioschack, Fabian Cancellara, lors du Tour de Suisse, le 16 juin 2013.
Le coureur de l'équipe Radioschack, Fabian Cancellara, lors du Tour de Suisse, le 16 juin 2013. — Sipa

RADIOSHACK

NOTE : * *

Passif des coureurs sous contrat

Fränk Schleck: Contrôlé positif à un diurétique sur le Tour 2012, suspendu un an.

Andreas Klöden: Jamais contrôlé positif. Le parquet de Bonn a engagé des poursuites contre lui pour «fraude sportive». Puis les a abandonnées.

Danilo Hondo: Controlé positif au Tour de Murcie en 2005. Il est suspendu deux ans en 2007 après un long bras de fer judiciaire.

Yaroslav Popovych: Coéquipier de Lance Armstrong sur sa 7e victoire, mais jamais controlé positif. La police italienne effectue une descente chez lui en 2010, mais il n’y aura pas de suite judiciaire.

 Passif du staff

Kim Andersen: Contrôlé sept fois positif pendant sa carrière de coureur entre 1985 et 1992. Il échappe à une suspension à vie pour vices de procédure. N’a écopé que de 4 mois ferme en tout et pour tout.

Attitude de l’équipe face au dopage

L’équipe compte dans ses rangs des coureurs suspendus actuellement ou avec un lourd passif. Le staff technique a également un casier chargé, malgré l’éviction de Johan Bruyneel dans la foulée du rapport de l’Usada sur Lance Armstrong. Radioshack ne fait pas partie du MPCC.

Le classement:

5 étoiles

SojasunArgos-Shimano

4 étoiles

SkyOricaFDJ.frEuropcarCofidisGarmin

3 étoiles

VacansoleilLotto, AG2RCannondaleOmegaBelkinBMC

2 étoiles

EuskaltelMovistarRadioShackSaxo

1 étoile

LampreAstanaKatusha

Pourquoi un classement de crédibilité des équipes dans la lutte contre le dopage?

Retrouvez l'interview de Pierre Ballester, auteur de "Fin de cycles, autopsie d'un système corrompu"