Tour de France 2013: La crédibilité de Vacansoleil dans la lutte contre le dopage

CYCLISME 20 Minutes vous propose un classement des équipes en fonction de leur crédibilité dans la lutte contre le dopage...

La rédaction sport

— 

Les coureurs de l'équipe Vacansoleil, lors de la présentation de l'équipe à Porto Vecchio, le 27 juin 2013 avant le départ du Tour de France.
Les coureurs de l'équipe Vacansoleil, lors de la présentation de l'équipe à Porto Vecchio, le 27 juin 2013 avant le départ du Tour de France. — AFP

VACANSOLEIL

NOTE: * * *

Passif des coureurs

Björn Leukemans: Contrôlé positif à la testostérone en 2007 et suspendu deux ans, il est licencié par l’équipe Predictor-Lotto. Sa suspension est ensuite ramenée à six mois, dont trois avec sursis. En 2012, il est finalement blanchi.  

Nikita Novikov: Contrôlé positif à l’hydroxy-ostarine -un anabolisant non encore commercialisé en 2013, il est suspendu provisoirement et sera licencié si les résultats d’analyse sont confirmés.

Passif du staff

Vierge 

Attitude de l’équipe face au dopage

Vacansoleil a suspendu Novikov provisoirement dès l’annonce de son contrôle positif. Pourtant en 2011, Vacansoleil avait décide de redonner une chance à Riccardo Ricco, suspendu pour avoir utilisé de l’EPO Cera avec la Saunier Duval en 2008. Hospitalisé dans un état grave pour s’être  transfusé son propre sang  à l’automne 2011, l’Italien sera exclu de l’équipe et suspendu 12 ans par les instances italiennes. Vacansoleil a aussi écarté José Rujano du Tour d’Italie quand ce dernier était impliqué dans une affaire de dopage (en 2009 et 2010), en attendant que celle-ci s’éclaircisse. Rujano est toujours sous contrôle judiciaire. En janvier 2013, Vacansoleil est acceptée au MPCC (acronyme), en tant que membre probatoire.

Le classement:

5 étoiles

SojasunArgos-Shimano

4 étoiles

SkyOricaFDJ.frEuropcarCofidisGarmin

3 étoiles

VacansoleilLotto, AG2RCannondaleOmegaBelkinBMC

2 étoiles

EuskaltelMovistarRadioShackSaxo

1 étoile

LampreAstanaKatusha

Pourquoi un classement de crédibilité des équipes dans la lutte contre le dopage?

Retrouvez l'interview de Pierre Ballester, auteur de "Fin de cycles, autopsie d'un système corrompu"