Top 14: Toulon poursuit son rêve de doublé en étouffant Toulouse

RUGBY A peine sacré champion d'Europe, Toulon élimine Toulouse en demi-finale du Top14...

avec AFP

— 

A peine sacré champion d'Europe, Toulon a entretenu son espoir de doublé avec le Top 14 en étranglant Toulouse (24-9), vendredi en demi-finale à Nantes, grâce une nouvelle fois à son exceptionnelle densité physique.
A peine sacré champion d'Europe, Toulon a entretenu son espoir de doublé avec le Top 14 en étranglant Toulouse (24-9), vendredi en demi-finale à Nantes, grâce une nouvelle fois à son exceptionnelle densité physique. — Jean-Sebastien Evrard AFP

A peine sacré champion d'Europe, Toulon a entretenu son espoir de doublé avec le Top 14 en étranglant Toulouse (24-9), vendredi en demi-finale à Nantes, grâce une nouvelle fois à son exceptionnelle densité physique. Pour la deuxième année consécutive, Toulon se rendra au Stade de France, le 1er juin, pour espérer y lever le Bouclier de Brennus qui le fuit depuis 1992. Peut-être y aura-t-il même une revanche de la finale de Coupe d'Europe contre Clermont, à condition que l'ASM se sorte du piège tendu samedi (16h30) par Castres, dans l'autre demi-finale.

L'occasion est en tous cas rêvée pour un doublé que seul Toulouse a réussi, en 1996, alors que la Coupe d'Europe était amputée des clubs anglais. Et pour rapporter sur la côte varoise un quatrième titre de champion de France (1931, 1987, 1992) récompensant les efforts financiers du président Mourad Boudjellal, repreneur d'un club moribond en 2006.

De son côté, le Stade toulousain, double champion de France en titre, peut tirer un bilan mitigé de sa saison. Distancés dans les résultats et le jeu par Clermont et Toulon tout au long de l'année, éliminés dès la phase de poules en Coupe d'Europe, les hommes de Guy Novès terminent pour la première fois depuis 2009 sans aucun titre.

Leur probant succès en barrages face au Racing-Métro il y a deux semaines (33-19), qui les avait envoyés disputer leur vingtième demi-finale d'affilée, avait fait naître quelques espoirs. Un sentiment renforcé par ces deux semaines passées à huis clos à préparer minutieusement l'affrontement face à un Toulon que l'on pensait éprouvé par sa finale européenne.