20 Minutes : Actualités et infos en direct
OBJETS CONNECTESLes meilleurs objets connectés pour réduire sa facture d’électricité

Electricité : Les (petits) objets futés à brancher pour réduire sa (grosse) facture

OBJETS CONNECTESFace à l’inflation, de petits objets pratiques, simples et économiques permettent de mieux maîtriser sa facture d’électricité
Des objets connectés permettent d'adoucir sa facture d'électricité.
Des objets connectés permettent d'adoucir sa facture d'électricité. - Konyks / 20 Minutes
Christophe Séfrin

Christophe Séfrin

L'essentiel

  • Hier synonymes de confort, certains objets connectés comme des prises électriques ou des thermostats sont aujourd’hui symboles d’économies.
  • Face à l’inflation et à la hausse du coût de l’électricité, ils permettent en étant bien programmés depuis une application de n’utiliser certains appareils uniquement quand il le faut, comme il le faut.
  • Pour un investissement compris entre 10 et 200 euros, il est ainsi possible d’optimiser son installation et de réaliser des économies substantielles.

Ça pique. La hausse de 15 % des tarifs réglementés de l’électricité le 1er février est un nouveau coup dur au porte-monnaie. S’équiper d’ampoules LED, baisser son chauffage, débrancher ses appareils en veille, décaler ses machines à laver après 22 heures… autant de gestes qui doivent plus que jamais s’inscrire dans notre quotidien. Pour nous y aider, et tenter de mieux maîtriser nos factures, des petits équipements s’invitent dans nos intérieurs.

« On sent un intérêt croissant pour ce type de produits, comme des prises ou thermostats connectés », note Olivier Medam, président et fondateur de Konyks, qui fabrique des prises électriques et thermostats connectés. Depuis septembre, ce patron toulousain a vu ses ventes bondir de 300 % ! « Les économies d’énergie sont dans toutes les têtes. Grâce aux appareils connectés, on peut définir des scénarios précis pour optimiser sa consommation », conseille Marc Westermann, directeur produits et services chez Somfy.

Justement, quelles économies en espérer ? « C’est difficile à évaluer. On s’en tient à une étude du CNRS qui concluait que dans une maison connectée, le potentiel d’économies était de 23 %. Une moitié venait de l’impact des objets connectés et de leur usage, l’autre moitié de la prise de conscience du public », décrypte Olivier Medam.

Mais avant d’économiser, il faut aussi investir. Pour cette sélection, 20 Minutes a fait le choix de ne sélectionner que des appareils pratiques, économiques (vendus moins de 200 euros), dont les effets sur votre facture seront immédiats, et qui ne nécessiteront pas plusieurs années d’usage pour être amortis.



Contrôler ses radiateurs : eCosy, de Konyks

Le petit boîtier eCosy se connecte sur tous les radiateurs électriques qui disposent d’un fil pilote.


Le boîtier eCosy rend connecté un radiateur électrique qui dispose d'un fil pilote.
Le boîtier eCosy rend connecté un radiateur électrique qui dispose d'un fil pilote. - Konyks

Face à un thermostat qui, lui, permet de ne contrôler qu’une installation complète, ce petit accessoire (90 x 50 x 25 mm pour 115 g) vous aidera à gérer indépendamment chacun de vos radiateurs qui en sera équipé. Autre avantage : à travers une application, il est possible de programmer jour par jour et à l’heure près l’ensemble de votre installation, mais aussi de la piloter à la voix via Google Home ou Alexa d’Amazon. 54 euros.

Notre avis : Simple d’emploi, évitant de passer son temps à tripoter les commandes manuelles de ses radiateurs pour les allumer ou les éteindre, eCosy permet de gérer son chauffage électrique assez finement. Pas forcément besoin d’en équiper tous vos radiateurs : si certains sont montés en série (comme dans une salle à manger), un seul boîtier suffira. Alternative un peu moins chère : le boîtier Heatzy (49 euros) qui, par contre, ne dispose pas d’écran de contrôle.

Contrôler ses éclairages : Kit d’ampoules E27 (1100), de Philips HUE

Proposant un kit de démarrage associant un pont Wifi (à connecter à sa box Internet), trois ampoules (E27) et un interrupteur, cet ensemble permet de reconfigurer tout ou partie de l’éclairage d’un studio ou d’une pièce à vivre.


Ce kit de démarrage Philips Hue permet de reprendre la main sur son éclairage domestique.
Ce kit de démarrage Philips Hue permet de reprendre la main sur son éclairage domestique. - Philips Hue

Variation de l’intensité lumineuse, programmation ampoule par ampoule, simulation de présence… la palette des possibilités est ici presque sans fin. 99 euros.

Notre avis : Offrant des solutions bien plus développées qu’avec de simples ampoules Bluetooth (certes moins onéreuses), ces ampoules blanches Wifi permettent non seulement de réaliser des économies substantielles, mais aussi de créer des ambiances lumineuses que vous pourrez adapter à toutes les situations. L’évolutivité du concept, auquel peuvent être associées d’autres ampoules (blanches ou colorées) est un vrai plus.

Contrôler son petit électroménager : Tapo P110, de TP-Link

Programmer l’heure de démarrage de sa cafetière ou d’une bouilloire pour le confort, mais aussi d’un radiateur d’appoint ou d’une box internet pour économiser de l’énergie… cette petite prise intelligente (72 x 51 x 40 mm) ouvre le champ des possibles.


La prise Tapo P110 de TP-Link permet de programmer les équipements qui lui sont branchés.
La prise Tapo P110 de TP-Link permet de programmer les équipements qui lui sont branchés. - TP-Link

Se configurant rapidement en Bluetooth, mais fonctionnant en Wifi (et compatible avec les assistants vocaux), son principal intérêt consiste dans les routines qu’elle permet de créer, comme d’allumer un radiateur 30 minutes avant que l’on rentre chez soi. Son application permet de vérifier la consommation d’électricité de l’appareil qui lui est branché. 19 euros.

Notre avis : TP-Link connaît bien la musique de la maison connectée et cette prise, qui offre dans son usage une belle ergonomie, en est l’illustration. Outre ses possibilités de programmation, il est possible de lui assigner un compte à rebours ou une mise en route/extinction aléatoire, ce qui peut être pratique pour simuler une présence. Attention, elle peut gêner si branchée sur une multiprise et elle ne dispose pas de micro pour les assistants vocaux, ce qui suppose d’utiliser son smartphone.

Contrôler chaque équipement de la maison : Ecojoko

L’assistant connecté Ecojoko promet de nous faire économiser jusqu’à 18 % de notre consommation d’électricité.


Ecojoko permet de surveiller tous les appareils électriques de la maison.
Ecojoko permet de surveiller tous les appareils électriques de la maison. - Ecojoko

Il est composé d’un boîtier à connecter au disjoncteur, d’un assistant à placer n’importe où dans la maison et d’une application. En analysant en temps réel notre consommation d’électricité, l’appareil nous en révèle le niveau, mais aussi son évolution, et nous propose des challenges à relever. 199 euros ou 7,99 euros/mois sans engagement.

Notre avis : Rusé, ce système est capable, grâce à son intelligence artificielle de détecter chaque appareil du foyer et de traquer les plus énergivores. En marge de son assistant, qui donne la tendance de consommation à un instant « T », son application répertorie tous les appareils de la maison et identifie ceux sur lesquels il est possible d’agir (et notamment les fameux appareils en veille !). Une centaine de conseils sont proposés pour notre chasse au gaspi (l’équivalent de 250 euros en moyenne par an et par foyer !)

Contrôler sa consommation globale : Hello Watt

Savoir ce que l’on consomme en électricité au jour le jour, rapporté en kWh et en euros, c’est ce que propose Hello Watt.


Sur une enceinte Echo Show 8 d'Amazon, l'application Hello Watt permet d'optimiser ses dépenses énergétiques.
Sur une enceinte Echo Show 8 d'Amazon, l'application Hello Watt permet d'optimiser ses dépenses énergétiques. - Amazon

Ce service (gratuit) est désormais proposé conjointement avec ceux d’Alexa d’Amazon. « Alexa, affiche Hello Watt » ! Sous forme de Skill pour les enceintes avec écran Amazon Echo, Hello Watt permet à tout détenteur d’un compteur électrique Linky ou Gazpar d’accéder à sa consommation quotidienne et mensuelle, mais aussi à son empreinte CO2. Gratuit. Enceinte Amazon Echo Show à partir de 54 euros.

Notre avis : L’intérêt de ce service est qu’il parle en euros et pas seulement en kilowatts/heure. Ainsi prend-on instantanément conscience des effets de sa consommation sur son porte-monnaie. De quoi rectifier le tir si l’on se rend compte que l’on a été trop gourmand. Derrière Hello Watt, une start-up française dont la vocation est d’orienter les particuliers sur les meilleures offres. À noter qu’EDF, par exemple, propose une application similaire, voire plus complète… mais sans Alexa !

Sujets liés