Vidéos de viols, accès aux mineurs : le PDG de Pornhub démissionne face aux accusations

PORNOGRAPHIE Le directeur des opérations de la plateforme a également annoncé sa démission

20 Minutes avec agence
Pornhub sera-t-il accessible en France en 2022 ? Rien n'est moins sûr
Pornhub sera-t-il accessible en France en 2022 ? Rien n'est moins sûr — Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Vague de départ chez Pornhub. Le PDG du site pornographique, Feras Antoon, et le directeur des opérations de la plateforme, David Tassillo, viendraient de démissionner, selon une information de Variety relayée par BFMTV.

Comme d’autres sites X, Pornhub est confronté depuis quelques années à de nombreuses accusations concernant l’accès aux mineurs. En France, l’Arcom (ex-CSA), a saisi la justice en mars dernier pour demander le blocage de cinq sites pornographiques (Pornhub, Tukif, Xhamster, Xvideos et Xnxx), sommés en vain d’empêcher les mineurs d’accéder à leurs contenus.

Des vidéos de viols

Le système de modération de Pornhub est également pointé du doigt, avec la diffusion de vidéos contenant des violences sexuelles et sexistes. BFMTV rappelle que Antoon et Tassillo avaient déjà été entendus en 2021 par une commission parlementaire canadienne afin de répondre de ces accusations. Ils avaient alors indiqué qu’un blocage des contenus problématiques avait été mis en place.

La plateforme a aussi été l’objet de nombreuses plaintes. L’une d’elles, datant de juin 2021, rassemble 34 femmes accusant le site d’héberger des vidéos de viols. Pornhub est également accusé de relayer des vidéos à caractère pédopornographique. Les différents signalements concernant ces contenus n’auraient jamais entraîné de retraits.

L’entreprise a ainsi perdu de nombreux partenariats publicitaires ou bancaires et ce sont désormais ses dirigeants qui quittent le navire.